Actualités viticoles

Coopération  Les leaders mondiaux instaurent le dialogue

Publié le vendredi 16 janvier 2015 - 17h00

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le groupe Val d’Orbieu-Uccoar participera, en mai prochain, au forum des premières coopératives mondiales, qui se déroulera en Argentine. Au menu : des échanges techniques et une veille économique sur le marché viticole mondial.

Joël Castany, président de Val d’Orbieu-Uccoar, groupe à l’initiative avec FeCoVitA du forum des grandes coopératives viticoles mondiales. © VAL D’ORBIEU-UCCOAR

Joël Castany, président de Val d’Orbieu-Uccoar, groupe à l’initiative avec FeCoVitA du forum des grandes coopératives viticoles mondiales. © VAL D’ORBIEU-UCCOAR

L’idée a germé il y a plusieurs années lors d’une rencontre entre le groupe Val d’Orbieu et le groupement coopératif argentin FeCoVitA. Elle a débouché sur une première réunion en 2011, à Narbonne, en présence des deux protagonistes et de leurs homologues brésiliens (Fecovinho), chilien (Capel), espagnols (Cevipe et Baco) et italien (Caviro).

La formule a séduit et, désormais, ce club des leaders de la coopération viticole se réunit deux fois par an. La dernière session a eu lieu en novembre au Chili, la prochaine se tiendra fin mai en Argentine.

ÉCHANGES ET PROJETS

De nombreux échanges et voyages d’études ont déjà été organisés. « La plupart de nos coopérateurs ont fait au moins un voyage dans l’un de ces pays, et nous avons récemment accueilli de jeunes coopérateurs argentins. Des échanges techniques entre œnologues ont également eu lieu. En ce moment, une de nos œnologues se trouve en Argentine », détaille Joël Castany, président de Val d’Orbieu.

Le groupement coopératif audois entend bien profiter de ces échanges pour acquérir de l’expertise en irrigation auprès des Chiliens et des Argentins, très pointus dans ce domaine.
Ces rencontres sont aussi l’occasion d’ébaucher des projets communs, comme le partenariat annoncé le mois dernier entre Val d’Orbieu et FeCoVitA.

Un échange industriel pourrait prochainement se mettre en place entre Val d’Orbieu et l’Espagnol Cevipe, qui sous-traiterait au groupe audois le conditionnement de ses vins en poche plastique.
De même, un projet d’ouverture de boutiques dans les grandes capitales du monde est à l’étude au sein de ce club.

Enfin, le volet politique n’est pas oublié. « Chaque rencontre est une occasion de défendre notre modèle devant les différentes instances du pays qui nous accueille », confie le président du groupe audois.

Michèle Trévoux La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

International 
Accord de coopération franco-argentin

Publié le 15 décembre 2014

Investissement
L’Argentine tend les bras aux Bordelais

Publié le 09 mars 2012

Cahors
Un projet d’association interprofessionnelle avec l’Argentine

Publié le 13 avril 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin