Actualités viticoles

Conjoncture mondiale La vigne recule, la production en vin se stabilise

Publié le mercredi 09 novembre 2011 - 10h02

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Selon l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) la surface mondiale du vignoble est en recul en 2011. Cette érosion pourrait même atteindre 60 000 ha. Malgré cela la production de vin reste stable. Les évolutions par pays sont très contrastées : la France repasse ainsi devant l’Italie.

Frederico Castellucci, le directeur général de l’OIV. © A. AUTEXIER

Frederico Castellucci, le directeur général de l’OIV. © A. AUTEXIER

Avec son sympathique accent italien, Frederico Castellucci, le directeur général de l’OIV, est un homme qui ne mâche pas ses mots. La présentation du traditionnel bilan annuel de la conjoncture mondiale n’en est que plus vivante.

« Est-ce que le programme d’arrachage de l’Europe a été une réussite ? a-t-il commencé. Les statistiques de ces trois dernières années montrent que oui. »

En tenant compte de la possibilité d’arrachages complémentaires, la réduction du vignoble de l’Union européenne, pourrait être comprise entre 50 000 et 55 000 ha, selon les experts de l’OIV. On le voit, l’érosion européenne explique pour beaucoup la réduction du vignoble mondial estimé à 60 000 ha.

Sur la dernière campagne, les principaux pays concernés ont été l’Espagne (réduction du vignoble attendue proche de 28 000 ha), l’Italie (moins 9 000 ha), la France (moins 6 000 ha), la Hongrie (un peu plus de 2 000 ha) et le Portugal (moins de 1 000 ha).

« Les technocrates ne disent pas toujours n’importe quoi »

Frederico Castellucci a rappelé que sur les trois années du programme d’arrachage, c’est 175 000 ha qui ont ainsi disparu. « La commission visait un objectif de 400 000 ha. Cela a provoqué la colère des responsables professionnels. Reste que si l’on totalise sur les trois ans le montant des demandes faites, on est presque à ce niveau. Preuve que les technocrates ne disent pas toujours n’importe quoi… »

Un autre chiffre mérite attention : celui de la production mondiale de vin. En 2011, les statisticiens l’estiment comprise entre 264,3 et 275,2 millions d’hl (Mhl). L’évolution par rapport à 2010 serait ainsi comprise entre - 1,7 et + 2,4 %.

« En moyenne, on aurait une très légère progression de 1 Mhl, soit + 0,4 % », a expliqué Frederico Castellucci. L’analyse par pays montre des disparités considérables.

L’Italie enregistre un recul sensible de sa production (42,2 Mhl, en baisse de 13 % par rapport à 2010). L’Espagne a à nouveau une production modérée (35,4 Mhl, - 2 %). Seule la France avec environ 49,6 Mhl progresse sensiblement.

À noter aussi, les reculs des productions en Grèce et au Portugal. Les seules hausses conséquentes correspondent à des retours à la normale. C’est le cas de l’Allemagne, de l’Autriche et de plusieurs pays de l’Est.

Une inconnue demeure : le niveau de la consommation. « À cette période de l’année, on ne dispose pas d’informations consolidées sur ce point, a précisé le responsable. D’habitude on recourt à une projection, mais cet exercice s’expose à des incertitudes compte tenu de l’influence sur le secteur de la crise économique mondiale. »

Un nouveau site web

La conférence de presse organisée à l’OIV a été l’occasion de présenter le tout nouveau site de l’organisation. Il est désormais possible d’avoir un accès direct et gratuit aux statistiques consolidées. Les requêtes peuvent s’effectuer par choix d’années et par pays.

Seul bémol, les chiffres les plus récents (sur les deux dernières années) n’étant que des prévisions, ils ne peuvent pas faire l’objet de ces requêtes d’analyses.

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Provence
Appel à manifester contre une ligne ferroviaire

Publié le 01 décembre 2011

Restructuration du vignoble 
Moins d’aide pour les vignes non palissées

Publié le 17 novembre 2011

Réactions au recensement agricole
« Dans le Var, l’urbanisation gagne sur la vigne »

Publié le 21 septembre 2011

Etat du vignoble
Les premiers foyers de botrytis sont visibles

Publié le 12 août 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin