Actualités viticoles

Communication Un rugbyman pour promouvoir les engrais Frayssinet

Publié le vendredi 18 septembre 2015 - 11h27

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Frayssinet s’adjoint un ambassadeur de choc pour muscler sa communication en la personne de Thierry Dusautoir. Le joueur de rugby, capitaine du XV de France, va assurer la promotion du groupe de fertilisation.

Frayssinet s'offre un ambassadeur de choc, Thierry Dusautoir.

Frayssinet s'offre un ambassadeur de choc, Thierry Dusautoir.

À l’heure de l’ouverture de la coupe du monde de rugby, le groupe Frayssinet, leader français des fertilisants organiques, n’est pas peu fier d’annoncer son partenariat avec Thierry Dusautoir. Le meilleur joueur au monde 2011, aujourd’hui troisième ligne et capitaine du XV de France, devient ainsi l’ambassadeur du groupe.

Un partenariat qui fait suite au sponsoring par Frayssinet d’équipes locales, notamment le Stade toulousain dont Thierry Dusautoir est le capitaine. Égérie de Frayssinet, Thierry Dusautoir en assurera la promotion par sa présence aux événements du groupe de fertilisation.

DIPLÔMÉ DE PHYSIQUE ET CHIMIE

Cela commencera par son stand sur le prochain salon viticole Sitévi (à Montpellier, du 24 au 26 novembre 2015). Un communiqué précise qu’il y « mettra en avant son attachement à développer des solutions de nutrition et stimulation, des sols et des plantes, pour une agriculture saine et biologique ». Ce discours peut paraître incongru pour un sportif de haut niveau. Mais il est somme toute cohérent avec sa formation d’ingénieur chimiste. Thierry Dusautoir est en effet diplômé de l’École nationale supérieure de chimie et de physique de Bordeaux, promotion 2005.

Né en Côte-d’Ivoire, Thierry Dusautoir prépare actuellement sa retraite du monde sportif avec le développement d’une société d’import-export de fruits et légumes. Basé dans le Tarn, à Rouairoux, le groupe Frayssinet est particulièrement présent dans la filière viticole. Son domaine du Moulin de Lène (45 hectares en IGP Côtes-de-Thongue) est en ce sens sa vitrine agronomique et œnologique.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Communication 
Trois JT pour un château

Publié le 27 août 2015

Val de Loire
Les petits volumes font cause commune

Publié le 12 mai 2015

AOC Cheverny
La petite vidéo qui monte

Publié le 21 octobre 2014

Hérault
La cave de Montpeyroux devient Castelbarry

Publié le 10 juillet 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin