Actualités viticoles

Communication  Le Roussillon offre du vin « Made in France » à l’Élysée

Publié le jeudi 22 décembre 2011 - 14h21

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’interprofession des vins du Roussillon lance aujourd’hui une opération de communication sur le thème du « Made in France ». Elle souhaite rappeler au président de la République et à ses ministres l’importance du vin dans l’économie française.

Le Roussillon offre du vin « Made in France » à l’Élysée.

Le Roussillon offre du vin « Made in France » à l’Élysée.

Un drapeau français flotte au sommet d’une bouteille de vin. « Monsieur le président de la République, l’interprofession des vins du Roussillon vous offre cette bouteille, symbole de ce vin ‘’Made in France’’ qui mérite lui aussi d’être soutenu », indique le message d’explication qui accompagne l’image. Ce nouveau visuel de communication pour les Côtes du Roussillon est diffusé aujourd’hui et demain dans les quotidiens de la presse régionale (« L’Indépendant » et « Midi-Libre ») et parisienne (« Le Parisien » et « Métro »).

Il habillera aussi une série de bouteilles d’un cru du Roussillon que l’interprofession destine aux politiques : une bouteille pour le président de la République Nicolas Sarkozy, une pour le Premier ministre François Fillon, une pour le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, une pour le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur Pierre Lellouche et une pour le président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré.

« Tous les candidats à la présidentielle communiquent en ce moment sur l’origine France, sans aucune référence faite au vin, explique Jean-Louis Salies, président du Comité interprofessionnel des vins du Roussillon. Avec cette opération, nous souhaitons rappeler que la production de vins français n’est pas délocalisable et nous voulons replacer les appellations et les interprofessions viticoles dans le débat économico-juridico-politique. »

L’interprofession roussillonnaise souligne que le vin est produit dans seize des vingt-deux régions françaises, qu’il génère 250 000 emplois directs et indirects, qu’il est le deuxième secteur d’exportation français et que 90 % des bouteilles de vin consommées en France sont françaises.

Les viticulteurs du Roussillon sont enthousiastes. « Beaucoup nous ont adressé des messages de félicitations et d’encouragement », relate Jean-Louis Salies. L’opération pourrait alors se poursuivre en une campagne de communication à plus long terme.

M. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Indre-et-Loire
Le ton monte entre l’AOC Montlouis et InterLoire

Publié le 19 janvier 2012

Marketing
Les vins de Mâcon misent sur le buzz

Publié le 12 janvier 2012

Politique
Bruno Le Maire réitère sa confiance aux interprofessions

Publié le 10 janvier 2012

Communication
Les IGP Pays d’Oc s’invitent à la fête en Chine

Publié le 03 janvier 2012

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin