Actualités viticoles

Cognac  Pas de demande de plantations nouvelles en 2015

Publié le vendredi 27 février 2015 - 17h17

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Lors d’une conférence de presse, le jeudi 26 février, la Fédération des interprofessions du bassin viticole Charentes-Cognac a annoncé que le Cognac ne demanderait pas de droits de plantations nouvelles cette année.

Jean-Bernard de Larquier, ce 26 février, au siège du Bnic, lors de la conférence de presse de la Fédération des interprofessions du bassin viticole Charentes-Cognac.

Jean-Bernard de Larquier, ce 26 février, au siège du Bnic, lors de la conférence de presse de la Fédération des interprofessions du bassin viticole Charentes-Cognac.

Alors que les besoins de plantations nouvelles avaient été estimées à 8 200 ha en 2012, le Cognac ne demandera pas de droits de plantations nouvelles cette année.

Le président du Bnic, Jean-Bernard de Larquier, s’est voulu rassurant : « Cela ne veut pas dire que Cognac va mal. Mais les efforts fournis permettent de répondre aux besoins, on peut donc attendre un petit peu avant de nouvelles plantations. »

Un appel à la patience autant qu’à la prudence partagé par le négoce. Vice-président du Bnic, Philippe Coste a précisé que « cette position n’est pas révélatrice de prévisions négatives. En réalité, les ventes ont baissé et se sont déplacées vers d’autres continents ».

Mais s’il n’y a pas d’urgence à planter, il y en a une à renouveler le vignoble. En Charente, 10 % du vignoble, soit 8 500 ha, seraient improductifs à cause des maladies du bois. C’est pourquoi Jean-Bernard de Larquier appelle les vignerons à renouveler et complanter leurs parcelles.

LES AUTRES DÉBOUCHÉS

2015 marque l’ouverture en France de plantations dédiées aux VSIG. Un enjeu majeur pour le Cognac dont les vignes affectées annuellement à cette production AOC sont classées VSIG.

Représentant les autres débouchés, le Comité interprofessionnel des moûts et vins des Charentes (CIMVC) a demandé l’autorisation de planter 400 ha (dont 300 d’ugni blanc et de colombard). Son président Xavier Latreuille a l’ambition de porter à 3.000 ha le vignoble charentais spécialisé dans les VSIG. Sont prévus des contrats cloisonnant les productions : toute plantation en VSIG s’accompagnerait d’un engagement ferme jusqu’en 2030. Estimant que « depuis dix ans la Fédération des mousseux est morte », Xavier Latreuille croit dans « le dynamisme d’un marché historique, alors que les approvisionnements manquent » et prêche pour la création « agronomique d’un vignoble spécialisé, à hauts rendements, qui respecte l’environnement ».

Les vins de Pays charentais (IGP) et pineau des Charentes (AOC) ont, quant à eux, respectivement demandé 130 et 160 ha. Président du syndicat des pineaux, Patrick Raguenaud rappelle qu’il s’agissait en quatre ans de retrouver le niveau de production du début des années 2000, avant qu’une part significative des surfaces ne gonfle le vignoble dédié aux cognacs.

LE VIGNOBLE DU BASSIN VITICOLE CHARENTES-COGNAC EN CHIFFRES

En 2014, le vignoble du bassin charentais est exclusivement dédié à la production de cognac. Avec 73.487 hectares (+8,3 % en 10 ans), cette production représente en effet 98 % de la surface viticole. Avec 1.094 ha (-31,2 % en 10 ans), le vignoble affecté au Pineau représente 0,6 % du bassin viticole (sans compter 1.553 ha nécessaires au mutage). Les autres débouchés comptent pour 1,34 % du vignoble.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac 
Le Tribunal européen rejette le recours de 31 viticulteurs

Publié le 19 mars 2015

Aides à la restructuration 
C’est bientôt terminé pour les plantations nouvelles

Publié le 25 février 2015

Plantations nouvelles
Feu vert aux vins sans indication géographique

Publié le 23 janvier 2015

Cognac
Expéditions en baisse en 2014

Publié le 16 janvier 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin