Actualités viticoles

Cognac Les exportations repartent à la hausse

Publié le jeudi 28 mai 2015 - 18h51

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le BNIC annonce une petite reprise, de 0,4 %, des exportations de cognac en avril. Le marché nord-américain, en progression depuis plusieurs mois, parvient à compenser la baisse du marché asiatique.

À l’exportation, les eaux-de-vie XO enregistrent une baisse (-21,4 %), alors que les qualités VS et VSOP progressent légèrement (6,5 et 0,5 %) en avril par rapport à avril 2014. © J.-M.NOSSANT

À l’exportation, les eaux-de-vie XO enregistrent une baisse (-21,4 %), alors que les qualités VS et VSOP progressent légèrement (6,5 et 0,5 %) en avril par rapport à avril 2014. © J.-M.NOSSANT

Après 22 mois consécutifs de baisse, les exportations de cognac ont enregistré, fin avril, un rebond de 0,4 % par rapport à avril 2014. « C’est un inversement de tendance. Il faudra voir si cela perdure », a indiqué à l’AFP le service des statistiques du Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC).

Il faut remonter à juin 2013 pour retrouver trace de la dernière progression des exportations de cognac, après un plus haut historique en valeur à 2,396 milliards d’euros. Fin avril 2015, quelque 159,1 millions de bouteilles ont été expédiées pour un chiffre d’affaires de 2,258 milliards d’euros.

+ 14,8% VERS LE MARCHÉ NORD-AMÉRICAIN

Ce regain est à mettre à l’actif du marché nord-américain (États-Unis, Canada et Mexique). En progression de 14,8 % (62,8 millions de bouteilles et 787,2 millions d’euros de chiffre d’affaires), sa hausse soutenue depuis plusieurs mois parvient enfin à compenser la baisse du marché asiatique (Asie du Sud-Est, Chine, Japon), qui continue de décroître de 12,2 % (47,5 millions de bouteilles et 880,9 millions d’euros).

Le marché européen est, lui aussi, en recul de 5,4 % (39,2 millions de bouteilles, 411,3 millions d’euros) tandis que les marchés émergents, qui comprennent notamment l’Afrique, sont en progression de 16,4 % (9,6 millions de bouteilles et 178,6 millions d’euros).

Dans les trois différentes catégories de cognac, ce sont les eaux-de-vie les plus prestigieuses, dites XO, qui continuent d’enregistrer une baisse, à -21,4 % (719,5 millions d’euros). Les qualités VS, au minimum deux ans d’élevage, et VSOP, au minimum quatre années, progressent respectivement de 6,7 % (à 708 millions d’euros) et 0,5 % (à 830,5 millions d’euros).

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac
Trop de demandes de plantations nouvelles en vins sans IG

Publié le 27 mai 2015

Charentes
Un contrat novateur pour lancer une filière de vins sans IG

Publié le 27 mars 2015

Cognac 
Le Tribunal européen rejette le recours de 31 viticulteurs

Publié le 19 mars 2015

Bordeaux 
Les investisseurs chinois touchés par le recul des exportations

Publié le 16 mars 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin