Actualités viticoles

Cognac  Le vignoble mis à mal par les orages du 9 juin

Publié le mercredi 11 juin 2014 - 16h26

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La grêle qui s’est abattue sur Cognac dans la nuit du 8 au 9 juin pourrait avoir détruit 10 % de la prochaine récolte et avoir des conséquences sur la récolte 2015. La profession est très inquiète des retombées de ce coup dur.

La grêle qui s’est abattue sur Cognac dans la nuit du 8 au 9 juin pourrait avoir détruit 10 % de l’AOC. © PHOTOPQR/SUD OUEST

La grêle qui s’est abattue sur Cognac dans la nuit du 8 au 9 juin pourrait avoir détruit 10 % de l’AOC. © PHOTOPQR/SUD OUEST

Des rafales de vent, des grêlons gros comme des balles de ping-pong, puis des trombes d’eau. La nuit du dimanche 8 au lundi 9 juin a été dantesque dans la région de Cognac (Charente), et particulièrement sur une bande diagonale large de 10 km allant du sud-ouest au nord-est du vignoble.

Lundi et mardi, on essayait d’évaluer les dégâts. Certaines vignes sont détruites à 100 %. Toute la végétation a disparu : les vignes ont le même aspect qu’en plein hiver. Elles ne donneront pas de raisin cette année, et vraisemblablement peu l’an prochain.

Selon les chiffres qui ne sont pas encore officiels, les orages auraient détruit 10 % des 74 000 ha de l’appellation Cognac. Toute la région est inquiète dans un contexte de marché très demandeur.

« PAS DE GRAPPE »

« Les rameaux sont abîmés, les grappes coupées, constate tristement Philippe Bouyer, viticulteur entre Pons et Cognac. Nous étions en début de floraison. Les fleurs qui semblaient avoir résisté commencent à se flétrir. Il n’y aura probablement pas de grappe du tout. » Quant aux rameaux, marqués eux aussi par les impacts de grêle, Philippe Boyer a essayé de les palisser. « Mais ils se cassent comme du verre... »

Sur ses 24 ha de vigne, 10 ont été laminés par les orages. « J’ai aussi des parcelles moins touchées, mais les feuilles ont été percées par la grêle et il y a des impacts sur les bois. Ça va bloquer la vigne physiologiquement… »

Vincent Dumot, de la station viticole du BNIC, craint que les dégâts constatés ces derniers jours s’aggravent encore. « Les grappes devraient se dessécher car elles ne sont plus alimentées par les bois abîmés. En revanche, on peut espérer que des boutons se développent aux entre-cœurs et qu’ainsi la vigne compense en partie ces pertes. »

Cette compensation avait été observée après la grêle de mai 2009. « Mais la grêle est cette fois plus tardive. Aussi le phénomène espéré devrait être moins marqué. »

HIVER PROCHAIN

La grande question sera celle de la taille l’hiver prochain et de la difficulté à trouver des bois sains. « Les pieds vont repartir, mais c’est tout », commente François-Jérôme Prioton, dont la commune, Auge-Saint-Médard, a été particulièrement touchée.

« C’est un véritable coup dur. Nous venons d’éponger deux mauvaises récoltes. Et maintenant ça… C’est décourageant, nous avons l’impression de voir passer le train. »

En effet, le négoce est toujours aussi demandeur d’eaux-de-vie. Le rendement de référence vient d’être fixé à 11,70 hl AP/ha, au même niveau que l’an dernier, auquel s’ajoute 1 hl AP/ha pour la réserve de gestion.

Réfléchir aux vendanges
« Sur les vignes les plus touchées, il n’y aura aucune récolte », observe Vincent Dumot, de la station du BNIC. Sur celles plus faiblement abîmées, il faudra réfléchir à l’utilité ou pas de passer la machine à vendanger. « Entre le coût du passage et le risque d’abîmer encore davantage les bois, il y aura des vignes pour lesquelles cela ne vaudra pas le coup de vendanger. Il faudra raisonner en fonction du rendement espéré. »

Myriam Guillemaud

Ces articles peuvent également vous intéresser

Grêle dans l’Aude et l’Hérault 
Le Foll mobilise les services de l’État

Publié le 09 juillet 2014

Cognac 
Le parc des alambics se modernise

Publié le 08 juillet 2014

Grêle dans l’Aude
« Je suis anéanti »

Publié le 08 juillet 2014

Aude
La grêle a fait des dégâts « considérables » dans les vignes

Publié le 08 juillet 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin