Actualités viticoles

Cognac Hennessy demande à ses apporteurs d’abandonner le désherbage en plein

Publié le mercredi 13 mai 2015 - 11h20

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

À l’occasion de l’assemblée générale des viticulteurs-livreurs d’Hennessy, le 6 mai dernier, la maison a présenté des orientations techniques fortes. Elle demande notamment à ses fournisseurs de s’inspirer d’Ecophyto et de bannir le désherbage en plein.

Florent Morillon, directeur de l’amont à la maison Hennessy, n’a pas été avare en conseils, parfois d’une valeur de consignes, face au millier de viticulteurs présents, le 6 mai dernier, à l’AG de la Sica de Bagnolet qui regroupe les fournisseurs de la maison Hennessy. Au niveau environnemental, il les a ainsi appelé « à aller plus loin, en modifiant de manière radicale certaines pratiques ».

S’appuyant sur le « Guide de la viticulture durable en Charentes » de 2012, il demande aux partenaires de s’inspirer du plan Ecophyto et de se pencher sur les nouveaux matériels de pulvérisation (notamment à panneaux récupérateurs). Il a par ailleurs demandé « de manière sereine et ferme » aux vignerons de bannir définitivement le désherbage en plein.

ATTENTES FORTES

Appuyant sa vision du partenariat viticulture-négoce sur les exigences de qualité, il annonce également des attentes fortes en matière de régulation thermique tout le long du processus de vinification. « Ce sujet a été trop longtemps laissé au deuxième rang alors que son impact sur la qualité est essentiel. Une mauvaise maîtrise des températures va entraîner des risques très clairs de pertes d’arômes, voire d’oxydation », détaille Florent Morillon.

La maison Hennessy préconise pour le traitement de la vendange une température maintenue entre 17 et 18 °C, une fermentation alcoolique entre 21 et 24 °C, puis un stockage des vins avant distillation à moins de 10 °C. Autre « priorité des priorités », la sécurité alimentaire n’a été que rapidement évoquée, la question des matériaux au contact étant au cœur d’un courrier aux fournisseurs envoyé en février 2015.

Florent Morillon donne rendez-vous aux viticulteurs en septembre pour un nouveau forum technique. Il a également précisé que, dans la continuité de son programme de recherche sur les maladies du bois de la vigne, la maison Hennessy accueillera en juin prochain le colloque du réseau européen COST (cliquer ici pour en savoir plus sur ce mécénat technique).

Alexandre Abellan
Vitisphere – La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Désherbage sous le rang
L’application qui calcule vos doses

Publié le 04 février 2015

Désherbage
Le premier produit de biocontrôle arrive sur le marché

Publié le 29 janvier 2015

Cognac
Hennessy débloque 600 000 € contre les maladies du bois

Publié le 06 janvier 2015

Cognac
Les livreurs d’Hennessy très confiants veulent renouveler leur vignoble

Publié le 16 mai 2014

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin