Actualités viticoles

Cognac Déplacer les vignes hors des zones sensibles

Publié le mercredi 16 septembre 2015 - 16h38

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les viticulteurs de Cognac, par la voix de l'UGVC, demandent de pouvoir utiliser l'aide à la restructuration pour relocaliser les vignes situées trop près des écoles et des hôpitaux.

Le vignoble charentais tente de trouver une solution aux problèmes de voisinage posés par le traitement des vignes jouxtant des centres de loisirs, des écoles, des hôpitaux, etc. Dans le cadre du nouveau plan collectif de restructuration, l’UGVC (Union générale des viticulteurs de Cognac) demande le bénéfice de la prime à la restructuration pour pouvoir arracher des vignes situées à proximité des zones sensibles et les replanter ailleurs. Il suggère donc tout simplement de déplacer les vignes jouxtant centres de loisirs, écoles, hôpitaux, etc. Cette délocalisation volontaire ne se veut pas une dérobade coupable, mais une esquive responsable, selon ses promoteurs.

UNE ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE MAJEURE

« L’idée n’est pas de savoir qui, de la vigne ou de l’école, était là la première mais de constater que la présence d’une école impose des adaptations », explique Alexandre Imbert, directeur de l’UGVC. « Nous ne disons pas qu’il faut arracher toutes les vignes à proximité des écoles, prévient Stéphane Roy, le président de l’UGVC. Cette action doit être complémentaire d’un rappel aux communes : quand vous parlez d’un plan local d’urbanisme, n’oubliez pas dans vos concertations de prendre en compte les vignes, qui représentent une activité économique majeure. »

Le projet a été discuté au sein du conseil spécialisé de FranceAgriMer. « L’accueil est plutôt positif, sous réserve des modalités de mise en œuvre », rapporte Alexandre Imbert. La concrétisation passe par la cartographie des zones sensibles (actuellement menée par le Bureau national interprofessionnel de Cognac) et la définition de critères de relocalisation (attendue pour novembre). Si le critère est validé nationalement, il pourrait être effectif dès le début 2016.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac
L’UGVC dit non aux 400 ha de VSIG

Publié le 15 octobre 2015

Cognac
Tornade dans les vignes

Publié le 17 septembre 2015

Cognac
Beaux rendements en prévision

Publié le 09 septembre 2015

Gironde 
Un rapport recommande de protéger les enfants de l’école de Preignac

Publié le 13 août 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin