Actualités viticoles

Cognac Beaux rendements en prévision

Publié le mercredi 09 septembre 2015 - 16h03

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Estimés mi-août à 110 hl/ha, les rendements à Cognac devraient atteindre 115, voire 120 hl/ha. L’année dernière, la récolte avait laissé un bon souvenir, à 113 hl/ha.

L'interprofession du cognac parie sur un beau volume à la récolte. ©J.-M.NOSSANT

L'interprofession du cognac parie sur un beau volume à la récolte. ©J.-M.NOSSANT

Après les premiers tests de maturité de la mi-août, la station viticole de Cognac avait misé sur un rendement de 110 hl de vin par hectare, soulignant à l’époque un degré d’incertitude de plus ou moins 10 hl/ha. Vincent Dumot, responsable du pôle viticole du Bureau national interprofessionnel de Cognac (BNIC), estime désormais que le rendement pourrait s’élever à 120 hl/ha en 2015. « Seul le poids des grappes augmente à nouveau fortement et dépasse nettement la moyenne des années passées », indique-t-il.

Durant la semaine du 31 août au 7 septembre, ce poids moyen s’est en effet accru de 37 g, alors que le taux de croissance quinquennal, au cours de la même période, est de 17 g. Avec un poids moyen de 364 g, les grappes 2015 pourraient donner un beau volume, après la satisfaisante récolte 2014 (113 hl/ha).

PREMIERS FOYERS DE BOTRYTIS

Responsable de la recherche viticole pour la maison Hennessy, Sandrine Weingartner s’est montrée plus réservée lors des réunions de prévendanges de la filiale de LVMH. Elle envisage bien la possibilité d’un rendement régional s’élevant jusqu’à 120 hl/ha, mais préfère miser « avec prudence sur 115 hl/ha, si la situation continue à évoluer ainsi ». Évoquant un début de vendanges le 21 septembre, elle observe que « l’évolution du degré et la baisse de l’acidité vont très vite. Il faut faire attention à jongler entre la maturité et le statut sanitaire, jusqu’ici très bon ». Encore épars, de premiers foyers de botrytis sont présents dans le vignoble et appellent à la prudence.

Réalisées le 7 septembre sur les parcelles de la station viticole, les mesures de maturité sur ugni blanc font état d’un titre alcoométrique potentiel de 7,7° (+1,1° par rapport au 31 août) et d’une acidité totale de 9,9 g/l de H2SO4 (-1,8 g/l de H2SO4 par rapport au 31 août). D’après les données quinquennales du BNIC, le TAV 2015 reste supérieur au maximum des dernières années, tandis que l’acidité totale frôle le minimum. La maison Hennessy préconise, quant à elle, une maturité de 9,5 °alc. potentiel et de 7,5 g/l de H2SO4 d’acidité totale.

Alexandre Abellan
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac
Tornade dans les vignes

Publié le 17 septembre 2015

Cognac
Déplacer les vignes hors des zones sensibles

Publié le 16 septembre 2015

Beaujolais
Vers une nouvelle petite récolte en 2015

Publié le 26 juin 2015

Cognac
Les exportations repartent à la hausse

Publié le 28 mai 2015

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin