Actualités viticoles

Cinéma Drame à Saint-Emilion

Publié le mercredi 17 août 2011 - 15h20

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

« Tu seras mon fils » sortira le 24 août au cinéma. Voici un avant-goût de ce film dont l’action se déroule presque entièrement dans les vignes et le chai d’un grand château de Saint-Émilion.

Niels Arestup joue Paul de Marseul dans le film "Tu seras mon fils". © P. Chantier/Epithète Films

Niels Arestup joue Paul de Marseul dans le film "Tu seras mon fils". © P. Chantier/Epithète Films

L’histoire :

À la veille des vendanges, François Amelot, régisseur du clos de l’Abée, tombe malade. Pour Paul de Marseul, le riche propriétaire de ce prestigieux château de Saint-Émilion, c’est la catastrophe. Car tout repose sur son régisseur qui connaît par cœur chaque parcelle. Ce dernier a toujours organisé les vendanges, décidé de la date de cueillette, de la durée des cuvaisons, etc.

Martin, le fils de Paul, se dit prêt à prendre la relève. Mais pour son père, il n’est pas à hauteur. « Il faut du nez, un palais ; toi, tu n’as que de l’oreille, reproche le père à son fils. Les vinifications, cela ne s’apprend pas à l’école. » En fait, Paul a toujours jugé son fils incapable de prendre sa relève.

Par un stratagème, il va faire venir Philippe Amelot, le fils de son régisseur, qui a vinifié aux quatre coins du monde. Avenant, débrouillard, fin dégustateur, Philippe est l’enfant que Paul aurait aimé avoir.

Paul lui confie la supervision des vendanges, écartant un peu trop vite son propre fils et aussi son régisseur lequel lui a pourtant consacré sa vie. Philippe s’acquitte tellement bien de sa mission que Paul veut lui transmettre sa propriété. Mais un meurtre compromet ses plans.

Le régisseur du domaine, joué par Patrick Chesnais (au centre), et son fils, joué par Nicolas Bridet, dégustent des baies la veille des vendanges. Ils sont accompagnés par le propriétaire joué par Niels Arestup dans le film "Tu seras mon fils". © P. Chantier/Epithète Films

Le commentaire :

Rares sont les films aussi ancrés dans un vignoble. Pratiquement toute l’action a été tournée dans les vignes et dans le chai du clos Fourtet, un cru classé de Saint-Émilion du 30 août au 5 novembre 2010.

Ce réalisme s’impose à l’écran.On ressent les vendanges comme un moment crucial de la vie d’une propriété. On comprend l’importance du suivi de la maturation, du tri des raisins et de la surveillance des fermentations pour obtenir un grand vin.

Plusieurs scènes font l’éloge des grands vins et montrent le plaisir d’en boire, certaines emmenant les personnages jusqu’à l’ivresse.

Les images sont très belles, particulièrement celles tournées dans les vignes et celles, filmées dans la réserve personnelle du propriétaire, éclairées à la lumière d’une bougie.

Quant à l’histoire, c’est celle d’un homme - Paul de Marseul - qui place au-dessus de tout la grandeur du clos de l’Abée. Pour lui, cette propriété n’a qu’une seule vocation : briller en produisant le meilleur vin possible. Or, il pense que son fils n’en est pas capable, parce qu’il ne comprend pas la vigne. Pour cette raison, il ne veut pas de lui comme successeur.

Peu à peu la tension monte. Le père devient de plus en plus odieux avec son fils et de plus en plus élogieux envers le fils de son régisseur. Mais, comme dans les tragédies grecques, on ne s’attaque pas impunément à l’ordre naturel et social des choses.

Niels Arestup en impose dans le rôle de Paul de Marseul, charmeur, roublard, prêt à tout pour arriver à ses fins et sans la moindre considération pour son fils. Lorànt Deutsch a plus de mal à trouver le ton juste face à ce père intraitable.

Heureusement, Anne Marivin, sa femme à l’écran, est lumineuse ! Patrick Chesnais, le régisseur, et Nicolas Bridet, son fils, jouent parfaitement leur rôle de vinificateurs hors pair. Mais le dénouement de l’histoire est malheureusement trop vite expédié.

 

La bande annonce : 

 

B. C.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin