Actualités viticoles

Champagne  170 ans et un goût préservé !

Publié le mardi 21 avril 2015 - 14h24

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les scientifiques ont analysé et dégusté des bouteilles de Champagne vieilles de 170 ans retrouvées dans la mer Baltique en 2010. Très bien préservées, elles présentent un goût de tabac et de cuir.

Les bouteilles de Champagne de 170 ans d’âge retrouvées dans une épave de la mer Baltique en 2010. © A. DAWSON

Les bouteilles de Champagne de 170 ans d’âge retrouvées dans une épave de la mer Baltique en 2010. © A. DAWSON

Des bouteilles de Champagne de 170 ans, retrouvées dans l’épave d’un navire dans la mer Baltique en 2010, ont été analysées par des scientifiques qui les ont trouvées très bien préservées. C’est le plus vieux champagne jamais goûté.

« C’était un très beau vin. J’ai gardé l’arôme longtemps dans la bouche. Il avait un goût de tabac et de cuir, explique Philippe Jeandet, professeur de biochimie alimentaire à l’Université de Reims, le principal coauteur de cette recherche. Pour nos analyses, on a eu deux millilitres, et j’ai dégusté 100 microlitres, soit deux gouttes, déposées sur ma main avec une seringue que j’ai humées et goûtées. »

Selon Philippe Jeandet, des œnologues professionnels qui ont dégusté davantage de ce champagne l’ont qualifié de « très jeune, ayant beaucoup de fraîcheur et des notes florales ou fruitées ».

« On a vraiment été surpris de constater qu’il était parfaitement préservé, tant du point de vue chimique qu’aromatique. Les teneurs en acide acétique sont seulement un peu plus élevées que celles des champagnes modernes », souligne le professeur Jeandet, jugeant qu’à l’époque les vignerons de Champagne « devaient assez bien contrôler la qualité du vin ».
« Du point de vue de la santé du consommateur, je pense que ces champagnes étaient quasiment aussi irréprochables que ceux d’aujourd’hui. »

UN CHAMPAGNE TRÈS SUCRÉ

Les analyses ont révélé du fer provenant des récipients métalliques utilisés alors ainsi que des composés issus du chêne. À cette époque-là, la vinification se faisait en effet dans des tonneaux de chêne.

Ce vieux champagne fait trois degrés de moins (9,5 degrés) que ceux d’aujourd’hui. Cela peut s’expliquer par le fait que le climat était plus froid au XIXe siècle. Il est aussi très sucré, contenant 150 g de sucre par litre. À titre d’exemple, un litre de Coca-cola en contient 100.
Le vin analysé provient de la cargaison de 168 bouteilles découvertes en 2010 dans la mer Baltique par 50 mètres de fond, comprenant, d’après les bouchons, du veuve clicquot-ponsardin, du heidsieck et du juglar.

Les résultats de ces travaux sont parus le 20 avril dans les comptes rendus de l’Académie nationale américaine des sciences (PNAS).
Cette cargaison ne devait pas être destinée à la Russie où l’on aimait à l’époque des champagnes contenant 300 grammes de sucre par litre.

Le fait que ces bouteilles de champagne soient aussi bien préservées après 170 ans sous l’eau à une température froide constante et sans lumière a incité des maisons de champagne à répéter cette expérience à la demande d’amateurs prêts à payer le surcoût. Néanmoins, insiste le professeur Jeandet, les caves en Champagne à trente mètres sous le sol avec une température de 10 à 12 degrés dans l’obscurité restent idéales.

D'après l'AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Champagne
De nouveaux panneaux touristiques dans l’Aube

Publié le 20 mai 2015

Champagne
Des expéditions encourageantes en mars

Publié le 06 mai 2015

Salon
Succès pour la Champagne Week

Publié le 20 avril 2015

Champagne
Les courtiers soutiennent la viticulture durable

Publié le 10 avril 2015

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin