Actualités viticoles

Cépages Wine Mosaïc milite pour la vinodiversité

Publié le lundi 03 mars 2014 - 18h51

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Jeune association créée il y a dix-huit mois, Wine Mosaïc veut promouvoir les cépages autochtones de la Méditerranée. Au salon Vinisud, pendant trois jours, elle a animé un espace de 300 m2 dédié à la promotion de ces cépages rares. Prochain événement fin octobre à Montreux (Suisse), pour la Digital Wine Conference.

Le stand de Wine Mosaïc au salon Vinisud. © P. PARROT

Le stand de Wine Mosaïc au salon Vinisud. © P. PARROT

Seuls trente cépages assurent 70 % de la production mondiale alors qu’on en compte plus de 1 500 en production dans le monde. « Nous voulons œuvrer pour promouvoir ces cépages autochtones qui contribuent à la vinodiversité », s’enflamme Arnaud Daphy, un des trois cofondateurs de Wine Mosaïc.

Depuis dix-huit mois, avec les deux autres cofondateurs de l’association, Fanny Basteau et Jean-Luc Étievent, il se démène pour faire revivre ces cépages oubliés, nouant des partenariats avec des organisateurs de salon ou de conférences.

À Vinisud, la semaine dernière à Montpellier (Hérault), ils animaient un espace de 300 m2 dédié à la découverte et à la mise en valeur du patrimoine ampélographique du bassin méditerranéen ciblé sur ces cépages rares et originaux. Objectif affiché : sensibiliser les professionnels pour les encourager à redécouvrir ces cépages autochtones et historiques et contribuer à rétablir la diversité du vignoble.

Leur table de dégustation proposant « les cent vins issus de cépages de la Méditerranée que vous n’avez jamais dégustés », a attiré un public nombreux et curieux de découvrir ces raretés : abouriou, mansois, mataró, rosada, plavac mali, pošip, ... pour n’en citer que quelques-uns.

Ouvrir l'association au grand public

« C’est une bonne opération, témoigne Anna Ghione, vigneronne italienne de la région d’Asti qui présentait une cuvée de freisa d’Asti, cépage devenu très confidentiel. C’est une variété qui a un grand potentiel, estime-t-elle, mais il faut la faire connaître. L’initiative de Wine Mosaïc permet d’attirer l’attention sur ces cépages méconnus. »

« C’est tout l’enjeu de notre démarche, confirme Arnaud Daphy. Donner de la visibilité à tous ces cépages, les faire sortir de la confidentialité. » Le trio de fondateurs, tous bénévoles, envisage d’ouvrir leur association aux professionnels comme au grand public.

Ils continuent leur croisade. L’automne prochain, ils participeront à la Digital Wine Conference à Montreux (Suisse), où ils présenteront les résultats de l’appel à projet qu’ils vont lancer pour mettre en lumière toutes les initiatives pour la préservation de ces cépages rares.

Michèle Trévoux

Ces articles peuvent également vous intéresser

Vinisud 
L’optimisme règne sur les vins méditerranéens

Publié le 26 février 2014

Salon 
Vinisud veut frapper fort pour ses 20 ans

Publié le 12 décembre 2013

Alsace
Un conservatoire des vieux cépages

Publié le 18 septembre 2013

Suisse
Une nouvelle variété résistante aux maladies

Publié le 16 avril 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin