Actualités viticoles

Cahors  La situation des viticulteurs s’améliore

Publié le lundi 31 octobre 2011 - 11h43

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Bien que la situation financière des viticulteurs de Cahors reste délicate, elle s’améliore selon un rapport présenté par le Crédit agricole nord Midi-Pyrénées (CANMP).

En 2011, 14 % des viticulteurs de Cahors ont présenté un défaut de paiement contre plus de 17 % en 2009. C’est « une très nette amélioration », a souligné Jean-Luc Maffre qui a présenté ces chiffres lors de la dernière assemblée générale de l’Union interprofessionnelle du vin de Cahors (UIVC) qui s’est tenue le 26 octobre 2011.

Mais le directeur des marchés au Crédit agricole nord Midi-Pyrénées a nuancé ses propos en précisant que la filière viticole reste encore à un niveau de défauts de paiement très supérieur au niveau moyen des clients de la banque.

Selon le CANMP, d’autres chiffres traduisent le redressement de la viticulture. Cette année, 45 % des exploitations viticoles de Cahors sont en bonne ou très bonne situation financière, contre 38 % en 2009. 33 % sont en situation moyenne, contre 36 % en 2009, et 22 % sont en situation difficile ou très difficile, contre 26 % en 2009.

La banque reconnaît que la meilleure santé des viticulteurs est liée aux mesures commerciales qui commencent à porter leurs fruits. « Il faut persévérer ! », a dit Jean-Luc Maffre.

Soutenue par ces encouragements, la principale décision de l’UIVC a été d’augmenter la cotisation interprofessionnelle. Celle-ci, inchangée depuis une dizaine d’années, passera de 3,66 à 4,40 euros par hl sorti des chais au 1er janvier prochain. Si les ventes 2012 s’élèvent à 165 000 hl, moyenne des cinq dernières années, l’UIVC disposera de 726 000 euros HT grâce aux CVO. Budget auquel s’ajouteront 95 290 euros HT d’aides européennes prévues pour prospecter le marché chinois et les ressources liées aux actions proposées par l’UIVC pour lesquelles l’interprofession demande une participation aux viticulteurs et négociants intéressés.

Les sorties de chai sur une année arrêtée au 31 juillet 2011 se sont élevées à 150 695 hl et le cours moyen du vrac 2010-2011 à 97,80 €/hl. La récolte 2011 devrait être de 200 000 hl. L’objectif de l’UIVC est de commercialiser 170 000 hl lors de la campagne 2011-2012 et de maintenir un stock raisonnable au 31 juillet 2012.

F. J.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Sud-Ouest
Premières « Paroles en vignes » réussies

Publié le 18 octobre 2011

Cahors
Cinquante et un vignerons au tribunal contre leur syndicat

Publié le 14 juin 2011

Cahors
Cinquante et un vignerons très remontés contre leur syndicat

Publié le 19 mai 2011

Cahors
Un projet d’association interprofessionnelle avec l’Argentine

Publié le 13 avril 2011

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin