Actualités viticoles

Bruno Le Maire « Ceux qui ne paient pas leurs CVO sont irresponsables »

Publié le vendredi 25 novembre 2011 - 17h27

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Dans le cadre de sa tournée de quelques jours en Gironde, Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, s’est rendu, vendredi 25 novembre au matin, à la cave coopérative de Sauveterre. L’occasion pour le ministre de saluer le travail de l’interprofession bordelaise et de qualifier d’irresponsables ceux qui ne paient pas la CVO.

Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, à la cave coopérative de Sauveterre (Gironde). © D. MACLE

Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, à la cave coopérative de Sauveterre (Gironde). © D. MACLE

C’était l’occasion pour les principaux responsables vinicoles du département de faire le point avec le ministre qui a avoué d’entrée d’être « un grand amateur et consommateur de vin ». Après la visite des installations de vinification, des discussions ont été entamées sous la forme d'une table ronde avec des responsables de la filière.

En réponse aux préoccupations de ses interlocuteurs, le ministre s’est engagé à faire son maximum afin qu’un nouveau texte de loi soit adopté d’ici mai 2012 en faveur du maintien des droits de plantation des vignes en Europe.

Il a également promis de militer pour que les fonds des organisations communes de marché (OCM) continuent après 2013. Bruno Le Maire a aussi félicité le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) pour son plan sur trois ans qualifié de « feuille de route claire et ambitieuse ».

En parallèle, il a traité ceux qui refusent de payer les cotisations volontaires obligatoires (CVO), d’« irresponsables, au moment où la filière devrait œuvrer pour se rassembler ».

Malgré la reprise du marché, Bernard Farges, président du Syndicat des bordeaux et bordeaux supérieurs, a souligné « qu’il existe encore des tensions très fortes avec certaines grosses maisons de négoce qui continuent à tirer le prix du vrac vers le bas ».

Patrick Vasseur, président de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, a proposé une contractualisation comparable à celle de la filière laitière, à commencer par le marché des rosés. Il a également souligné l’importance de créer un observatoire des marges pour plus de transparence.

De son côte, Éric Chadourne, président de la Fédération des coopératives vinicoles d’Aquitaine, a exposé son projet de mise en place, avec l’appui de l’État, d’un fonds de garantie afin de pouvoir rémunérer plus rapidement les adhérents coopérateurs.

Bruno Le Maire, s’est engagé à apporter le soutien du gouvernement dans ces démarches, tout en soulignant que le salut de la filière viticole résidait surtout et avant tout dans sa compétitivité à l’export…

D. M.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Blaye - Côtes de Bordeaux 
Une assemblée générale houleuse

Publié le 23 décembre 2011

Bordeaux 
« Ceux qui ne paient pas les CVO seront poursuivis »

Publié le 20 décembre 2011

Concours 
Des vins chinois surclassent des bordeaux à Pékin

Publié le 14 décembre 2011

Bordeaux et Bordeaux supérieur 
Des signaux très positifs

Publié le 14 décembre 2011

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin