Actualités viticoles

Bourgogne Vingt et un nouveaux générateurs antigrêle d’ici juin

Publié le jeudi 19 mars 2015 - 15h52

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Le vignoble bourguignon, convaincu par l’efficacité du dispositif antigrêle en place dans certaines zones, étend la protection de ses vignes contre les orages de grêle. Vingt et un générateurs antigrêle vont être installés avant l’été, portant à 12 000 le nombre d’hectares couverts par le système.

Treize générateurs antigrêle vont couvrir la zone Côte de Nuits et Hautes Côtes de Nuits. ©CAVB

Treize générateurs antigrêle vont couvrir la zone Côte de Nuits et Hautes Côtes de Nuits. ©CAVB

L’orage de grêle dévastateur qui s’est abattu en juin 2014 sur la Côte de Beaune n’a pas fait perdre aux viticulteurs de Bourgogne leur confiance dans le dispositif de protection par générateurs antigrêle installé il y a un an… Bien au contraire. Suite à la dernière assemblée générale de l’Arelfa (Association régionale d’étude et de lutte contre les fléaux atmosphériques), l’association régionale dans laquelle les ODG viticoles concernés sont réunis, il a été décidé d’un renforcement du dispositif. 21 générateurs supplémentaires vont être installés d’ici juin prochain, portant à 54 le nombre total.

« L’orage du 28 juin 2014 est arrivé avec une rapidité anormale, ce qui explique que le dispositif n’ait pas eu l’effet escompté, explique Charlotte Huber, chargée du dossier à la Confédération des appellations et vignerons de Bourgogne. C’est pourquoi il a été décidé de le densifier en ajoutant six générateurs à l’ouest de la zone. C’est par cet endroit que les orages arrivent le plus souvent. Ensemencer les nuages de grêle plus tôt permet en effet un blocage plus précoce dans la formation des grêlons. »

QUASIMENT AUCUN ORAGE DE GRÊLE L’AN DERNIER

Deux autres générateurs seront installés en zone sud et les derniers, treize en tout, couvriront un nouveau secteur : la Côte de Nuits et les Hautes Côte de Nuits. L’ensemble des ODG concernés a en effet décidé d’adhérer au système, convaincu de son efficacité. « Nous avons tout de même eu une dizaine d’alertes l’an dernier qui n’ont donné lieu à quasiment aucun orage de grêle », tient à rappeler Charlotte Huber.

La surface totale du vignoble couverte par ce dispositif en Bourgogne atteindra alors 12 000 hectares, contre 9 000 l’an dernier, s’étendant de la Côte de Nuits, au nord, jusqu’à la Côte châlonnaise, au sud. Désormais, dans cette région viticole, seul le Mâconnais reste non protégé.

Juliette Cassagnes
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bourgogne
Les filets antigrêle expérimentés cette année

Publié le 06 mars 2015

Œnologie 
La macération post-fermentaire réussit au pinot noir

Publié le 12 février 2015

Bourgogne
Les Anglais réservés au sujet du millésime 2013

Publié le 16 janvier 2015

Bourgogne 
Très belle campagne pour les Vignerons des Terres Secrètes

Publié le 12 janvier 2015

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin