Actualités viticoles

Bourgogne Un petit chablis « franc de pied » réapparaît

Publié le vendredi 16 mai 2014 - 18h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’Inextinct, c’est le nom de la première cuvée du domaine de Catherine et Louis Poitout, à Chablis, issu de chardonnay « franc de pied » qui résiste au phylloxéra. Il est vrai qu’il pousse dans des conditions particulières.

2013 est le premier millésime pour l'Inextinct, petit chablis issu de vignes ayant résisté au phylloxéra.

2013 est le premier millésime pour l'Inextinct, petit chablis issu de vignes ayant résisté au phylloxéra.

Catherine et Louis Poitout cajolent leurs 55 ares de chardonnay franc du pied.C’est une mise en bouteilles rarissime pour la Bourgogne : le domaine L.et C. Poitout, établi à Chablis (Yonne), commercialisera, à partir du 29 mai prochain et pour la première fois, un petit chablis « franc de pied », dénommé l’Inextinct. Pour ce millésime 2013, le domaine met mille bouteilles en vente au caveau au prix de 16 euros TTC. Il commercialisera quatre mille bouteilles les années suivantes, dont une partie dans des restaurants.

Récemment installés, Catherine et Louis Poitout ont repéré 55 ares francs de pied dans une parcelle de quatre hectares, située à Villy. « J’ai pu remonter jusqu’en 1923. La parcelle était déjà planté à cette époque », précise Louis Poitout.

« La terre grasse et argileuse », ajoute-t-il. Dans ces conditions, comment les vignes ont-elles pu échapper au phylloxera ? Pour Louis Poitout, c’est parce que la vigne « est gorgée d’eau en hiver. Les pieds baignent en superficie mais les racines plongent dans un sol caillouteux, propre au chablisien ». Dans cette situation, le phylloxera serait donc tout simplement asphyxié.

Pour autant, cette parcelle n’est pas indemne de maladies. « Elle est sensible au mildiou et souffre d’esca. Nous apprenons à la tailler et nous pratiquons des traitements raisonnés. Nous remplaçons aussi les manquants. Nous avons mis des boutures directement dans la terre. Elles sont reparties aussitôt. Cette vigne se régénère bien », explique Louis Poitout.

Avec un potentiel alcoolique « surprenant » naturellement (13° contre 12,5° en petit chablis), cette parcelle donne une cuvée au « bouquet complexe, fondé sur les fruits confits, le gingembre, la rhubarbe et le citron », indique le Domaine L. et C. Poitout.

Cédric Michelin

 

Ces articles peuvent également vous intéresser

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin