Actualités viticoles

Bourgogne  Succès de la pétition de soutien à Emmanuel Giboulot

Publié le jeudi 20 février 2014 - 17h37

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Emmanuel Giboulot appelle à signer une pétition en sa faveur. Ce viticulteur installé à Beaune, en Côte-d’Or, est poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes dans le cadre de la lutte obligatoire contre la flavescence dorée. À quatre jours du procès, il a recueilli plus de 350 000 signatures.

Le 20 février, à 16 heures, le compteur affichait déjà plus de 350 000 signatures de soutien à Emmanuel Giboulot.

Le 20 février, à 16 heures, le compteur affichait déjà plus de 350 000 signatures de soutien à Emmanuel Giboulot.

Le viticulteur Emmanuel Giboulot est convoqué le 24 février au tribunal de Dijon (Côte-d’Or). Il encourt 30 000 euros d’amende et six mois d’emprisonnement pour avoir refusé de traiter ses vignes dans le cadre de la lutte obligatoire contre la flavescence dorée.

Dans une vidéo postée sur le web, ce viticulteur explique les raisons de ce refus et présente ses propositions pour lutter contre la flavescence dorée. Engagé en biodynamie, il explique ainsi « rejeter catégoriquement l’épandage préventif de pesticides » qu’il juge « très dangereux pour l’environnement et dont l’efficacité n’est pas avérée ». Il milite également pour changer la réglementation en place qu’il estime « contradictoire avec l’engagement de la France à réduire sa consommation de pesticides de 50 % en 2018 ».

BUZZ

Lancée par l’Institut pour la protection de la santé naturelle (IPSN), la vidéo énonce aussi des « solutions alternatives » pour lutter contre la flavescence dorée telles que des fougères, de l’argile calcinée, des pièges à cicadelles de couleur orange, de la paille d’avoine… Une pétition accompagne ce document.

Le 20 février, à 16 heures, le compteur affichait déjà plus de 350 000 signatures de soutien. La page Facebook plus de 60 000 « J’aime ». Le buzz est tel que le site ne fonctionnait pas toujours correctement en raison d’un trop grand nombre de signataires simultanés. Un pique-nique aura également lieu devant les portes du tribunal le jour de la convocation.

Cédric Michelin

Ces articles peuvent également vous intéresser

Flavescence dorée 
Large extension en côtes du Rhône méridionales

Publié le 18 mars 2014

Flavescence dorée 
1 000 euros d’amende pour Emmanuel Giboulot

Publié le 24 février 2014

Bourgogne
Moins de vignerons convertis en bio en 2012 et 2013

Publié le 17 février 2014

Var 
Solidarité pour déblayer les vignes inondées

Publié le 17 février 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin