Actualités viticoles

Bourgogne Moins d’insecticides contre la flavescence dorée

Publié le mardi 12 mai 2015 - 16h32

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le plan de lutte obligatoire contre la flavescence dorée en Bourgogne prévoit une diminution considérable des traitements insecticides et une prospection de toutes les vignes de Côte-d’Or, au sud de Dijon, et de Saône-et-Loire.

Les vignes devront faire l'objet d'une prospection exhaustive. ©C.MICHELIN

Les vignes devront faire l'objet d'une prospection exhaustive. ©C.MICHELIN

Moins de traitements contre la cicadelle de la flavescence dorée, cette année en Bourgogne : c’est que promet la préfecture de région dans une note datée du 6 mai. « L’évolution de la stratégie insecticide pour 2015 va induire une forte diminution entre 2014 et 2015 des surfaces de vignes recevant au moins un insecticide, 92 % pour la Côte-d’Or et 61 % pour la Saône-et-Loire », précise cette note.

La préfecture a soumis un projet d’arrêté de lutte obligatoire à la consultation du public, jusqu’au 28 mai prochain. Les trois départements de la région sont concernés : Côte-d’Or, Saône-et-Loire et Yonne.

L’arrêté distingue une zone de lutte obligatoire - toute la Côte-d’Or au sud de Dijon et toute la Saône-et-Loire - et une zone de surveillance - le reste de la région.

Au sein du périmètre de lutte obligatoire (PLO), les obligations dépendent des risques. Dans le nord du Mâconnais, à Mercurey et dans les communes voisines, où ce risque est le plus élevé, trois traitements sont imposés, le dernier restant conditionné aux résultats d’efficacité du deuxième.

DEUX, UN OU ZÉRO TRAITEMENT

Dans les zones à risque « moyen », deux traitements seront obligatoires, le second étant conditionné aux résultats du premier. Dans cette zone à « 2-1 traitements », l’arrêté prévoit en plus la limitation de la zone à traiter à un rayon de 500 mètres autour des pieds contaminés. Treize zones ont ainsi été délimitées.

Pour les autres zones situées dans le PLO, aucun traitement contre la cicadelle n’est obligatoire. En contrepartie, la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB) s’est engagée à ce que toutes les vignes fassent l’objet d’une prospection exhaustive. Dans l'Yonne, zone de surveillance, cette prospection doit couvrir au moins un tiers du vignoble.

Le texte a été le fruit d’un travail de plusieurs mois entre les services de l’État et la CAVB.

Pour consulter le projet d’arrêté complet, cliquez ici.

Bertrand Collard
La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bourgogne
Une nouvelle union pour remplacer Blason de Bourgogne

Publié le 09 juin 2015

Bourgogne
Audience reportée pour Thibault Liger-Belair

Publié le 20 mai 2015

Beaujolais
La main tendue vers la Bourgogne

Publié le 04 mai 2015

Flavescence dorée
Un nouveau vigneron bio poursuivi pour refus de traitement

Publié le 27 avril 2015

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin