Actualités viticoles

Bourgogne L’ESC Dijon internationalise sa formation de management des vins et spiritueux

Publié le mardi 19 novembre 2013 - 15h22

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

À l’occasion de la vente des Hospices de Beaune, organisée le week-end du 16 et 17 novembre, l’École supérieure de commerce de Dijon-Bourgogne a présenté à la presse internationale sa nouvelle « School of wine & spirit business ».

Le logo de la nouvelle formation lancée par l’ESC Dijon-Bourgogne.

Le logo de la nouvelle formation lancée par l’ESC Dijon-Bourgogne.

« Notre ambition est de devenir la référence mondiale », a déclaré Stéphane Bourcieu, le directeur général du Groupe ESC Dijon-Bourgogne, qui a présenté la toute nouvelle « School of wine and spirits business » à l’occasion de la 153e vente des Hospices de Beaune (Côte-d’Or).

Le but de cette nouvelle formation est de conquérir « le marché émergent » des candidats étrangers, notamment Asiatiques, se destinant à diriger ou gérer des entreprises commercialisant des vins.

L’ESC de Dijon-Bourgogne, dont la création date de 1900 et qui va bientôt célébrer son 10 000e diplômé, constate une accélération des demandes. « Ces dix dernières années ont vu se former plus d’étudiants qu’en un siècle », indique Stéphane Bourcieu. La School of wine and spirits business vise à former au niveau Master entre 150 à 200 étudiants chaque année.

Consultation gratuite des cours en ligne

Pour atteindre cet objectif ambitieux, Jérôme Gallo, le directeur de la School, mise sur un corps professoral dédié, composé de dix experts. En plus des traditionnels cours sur la mercatique, la logistique et la distribution, les étudiants se verront dispenser des enseignements sur la microfinance, le marketing de la santé, l’e-marketing des réseaux sociaux… La School prévoit aussi de mettre des cours en ligne gratuitement (les fameux MOOC pour Massive open online courses) afin de promouvoir son expertise internationale.

Cette montée en gamme de la formation devrait s’accompagner d’une hausse des tarifs dès 2014 : il en coûtera ainsi 14 500 euros par an pour suivre le Master Science wine business. « Nos programmes n’étaient pas au prix du marché et les hausses accompagnent notre volonté de reconnaissance », précise Jérôme Gallo.

Cédric Michelin

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bourgogne 
Nouveau tandem à la tête de l’interprofession

Publié le 18 décembre 2013

Hospices de Beaune
La vente atteint un nouveau record

Publié le 18 novembre 2013

Champagne
Les Vignerons indépendants misent sur l’export

Publié le 23 septembre 2013

Bourgogne-Beaujolais
Les caves de Juliénas et Chaintré s’unissent

Publié le 29 août 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin