Actualités viticoles

Bourgogne  L’appellation Pommard veut ses grands crus !

Publié le vendredi 26 août 2011 - 11h54

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’organisme de défense et de gestion de l’appellation Pommard s’apprête, d’ici la fin de l’année, à déposer un dossier auprès de l’Inao pour obtenir le classement de deux de ses climats (Les Rugiens et Les Epenots) en grands crus.

Cette demande concerne 40 hectares de vigne et une cinquantaine d’exploitants sur les 400 que compte l’appellation.

Selon Aubert Lefas, le directeur de l’ODG Pommard, ces deux climats sont considérés depuis de nombreuses années comme des « supers premiers crus » par toute la communauté viti-vinicole. Et cela se ressent aussi bien sur le prix de vente des bouteilles que sur le prix des parcelles, ceux-ci se situant au-dessus des autres premiers crus de l’appellation.

« Il s’agit d’une démarche collective et non d’une initiative isolée de quelques viticulteurs », a ajouté Aubert Lefas.

Depuis le mois de mars, une étude sur les aspects historiques, économiques et techniques de ces deux climats est en cours. Les données obtenues permettront de monter un dossier complet. Il faudra ensuite du temps pour que l’Inao prenne sa décision.

Bien entendu, le cahier des charges des Rugiens et des Epenots sera modifié pour se rapprocher de celui des grands crus de côtes-de-nuits, avec notamment une baisse de rendement de la vigne.

G. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin