Actualités viticoles

Bordeaux Une parcelle de 30 ares vendangée par erreur

Publié le mardi 08 octobre 2013 - 16h14

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Le 2 octobre, Dominique Lafosse, propriétaire du clos Bourgelat, à Cérons (Gironde), constatait avec stupeur que l’une de ses parcelles de sémillon avait été intégralement vendangée sans son accord. Hier, l’un de ses confrères a reconnu s’être trompé en cette année où tout est tellement bousculé.

Dominique Lafosse, viticulteur à Cérons, en Gironde, a constaté qu’une de ses parcelles a été vendangée à son insu. © M. LAVILLE

Dominique Lafosse, viticulteur à Cérons, en Gironde, a constaté qu’une de ses parcelles a été vendangée à son insu. © M. LAVILLE

Mercredi 2 octobre, alors qu’il arrivait avec ses vendangeurs sur une parcelle de 30 ares de sémillon, Dominique Lafosse constate qu’elle a été entièrement vendangée. Ce viticulteur de Cérons (Gironde), à la tête des 14 ha du clos Bourgelat, n’en croit pas ses yeux.

« J’avais déjà fait un premier ramassage sur cette parcelle de liquoreux, précise-t-il. Il ne restait pas grand-chose. Il ne fallait pas être bien malin pour venir vendanger le reste. Je suis allé voir les viticulteurs du coin pour leur demander s’ils n’auraient pas commis une erreur. Aucun n’a reconnu s’être trompé. En même temps, je ne m’expliquais pas le choix du voleur pour cette parcelle. Même si c’est vrai qu’à Bordeaux, cette année, tout le monde manque de vin… »

Le 6 octobre, son enquête progresse. Lors d’une promenade, il rencontre une voisine qui a donné ses vignes à louer pour la première fois cette année. Il lui fait part de son histoire. Puis elle fait le tour de ses vignes et se rend compte que son locataire n’a toujours pas vendangé l’une de ses parcelles. Tous deux se disent que le locataire a dû se tromper et vendanger par erreur la parcelle de Dominique Lafosse.

Le lendemain, Dominique Haverlan, propriétaire de Vieux château Gaubert, président de l’ODG Graves, le locataire en question, envoie son chef de culture chez son confrère. Tout s’éclaircit… ou presque. Le chef de culture reconnaît s’être trompé.

800 m de distance entre les deux parcelles

Vieux château Gaubert est situé à Portets, à 10 km de Cérons. « Nous avons loué 13 ha avec des parcelles en plusieurs endroits. Au lieu de vendanger vingt rangs, nous en avons vendangé trente-cinq, indique Dominique Haverlan, qui attribue cette erreur aux circonstances exceptionnelles de l’année obligeant les viticulteurs à vendanger jour et nuit. Une année normale, je serais allé sur place vérifier les parcelles. Mais là, tout est tellement bousculé. »

De son côté, Dominique Lafosse persiste : « Les deux parcelles sont distantes de 800 m. Le chef de culture m’a dit qu’il s’était tout de suite rendu compte qu’il s’était trompé. Alors, pourquoi n’a-t-il pas cherché sur le cadastre le nom du propriétaire de la parcelle qu’il avait vendangée par erreur ? »

Désormais, le viticulteur lésé attend réparation et des excuses de son confrère. « C’était du raisin destiné à faire de l’AOC Cérons. Je vends le mien à 11,70 euros la bouteille. » Il estime son préjudice entre 3 000 euros et 5 000 euros. Dominique Haverlan assure qu’il fera le nécessaire pour réparer cette erreur.

Deux jours durant, cette affaire a fait les choux gras de la presse locale et nationale qui a d’abord annoncé un vol mystérieux avant de révéler l’erreur.

Aurélia Autexier et Bertrand Collard

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
Crainte d’un impact lié à l’enquête antidumping chinoise

Publié le 27 septembre 2013

Bordeaux 
« Il faudra une recette miraculeuse »

Publié le 20 septembre 2013

Saumur
Les producteurs grappillent 3 hl auprès de l’Inao

Publié le 11 septembre 2013

Gironde
Le préfet autorise l'achat de vin pour les viticulteurs grêlés

Publié le 05 septembre 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin