Actualités viticoles

Bordeaux Une formation de tractoriste… au féminin

Publié le jeudi 16 juin 2011 - 15h18

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Face à la difficulté de trouver de la main-d’œuvre pour assurer la fonction de tractoriste en viticulture, le CFPPA de Blanquefort expérimente une session de formation réservée aux femmes. Une première à laquelle six stagiaires se sont inscrites.

Bordeaux : une formation de tractoriste… au féminin © B. FENOUIL/REA

Bordeaux : une formation de tractoriste… au féminin © B. FENOUIL/REA

Pendant dix-huit jours, elles vont acquérir les connaissances nécessaires à cette qualification. Au programme : conduite et maintenance du matériel viticole.

Âgées d’une trentaine d’années, ces six stagiaires ont toute une expérience dans le secteur viticole. La plupart du temps, en tant que saisonnières. Leur point commun : une motivation sans faille pour décrocher la formation qualifiante de tractoriste viticole, un métier qui a des difficultés à recruter et qui devrait donc leur faciliter l’accès à un CDI…

« D’un côté, on a des employeurs qui ont bien dû mal à pourvoir leurs postes de tractoristes, explique Catherine Macor, coordinatrice de la formation. De l’autre, il y a des jeunes femmes à la recherche d’un CDI dans la viticulture. »

Cette formation qualifiante va permettre aux jeunes femmes de valider un module du Certificat de qualification professionnel (CQP) en tant qu’ouvrier qualifié dans l’exploitation viticole.

Le stage démarre sur des tracteurs assez anciens (années quatre-vingt) et se termine sur des multiporteurs et notamment des machines à vendanger. La formation est prise en charge par le FAFSEA.

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Sondage
46 % des internautes françaises consomment du vin de façon hebdomadaire

Publié le 26 mai 2011

Farming Simulator
Les commentaires (1)

Formation tractoriste femme

mercredi 22 juin 2011 - 08h14

Bonjour. Je vous remercie d'avoir repris cette information. Néanmoins, nous aurions aimé que vous précisiez que cette formation a été pensée et montée par les partenaires sociaux qui en ont confié la mise en oeuvre au FAFSEA .Je vous informe, si vous l'ignorez, que l'agriculture est largement en avance dans le dialogue social et que depuis plus de 20 ans syndicats d'employeurs et de salariés savent travailler ensemble pour faire avancer la formation, les conditions de travail... alors qu'ailleurs ils n'en sont qu'aux balbutiements. Autre précision : le financement est assuré par le FAFSEA, mais également le Conseil régional et le FSE. Sincères salutations. Corinne Lantheaume Présidente de la CPRE Secrétaire Générale de l'AREFA Aquitaine Présidente du FAFSEA Salariée de l'agriculture et CFDT

latourfigeac
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin