Actualités viticoles

Bordeaux Un prestataire de services lance sa station de lavage des pulvés

Publié le jeudi 30 janvier 2014 - 15h19

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’entreprise de travaux agricoles Decouzon vient d’investir dans une station de lavage et de remplissage des pulvérisateurs. Une première dans le vignoble. Une vingtaine de viticulteurs y adhère.

L’entreprise Decouzon a construit une nouvelle station de lavage des pulvés à Teuillac, en Gironde.

L’entreprise Decouzon a construit une nouvelle station de lavage des pulvés à Teuillac, en Gironde.

C’est une première : le 23 janvier dernier, Decouzon, une entreprise privée implantée à Teuillac, en Gironde, a inauguré une station collective de lavage et de remplissage des pulvérisateurs qu’elle a mise sur pied.

« Nous avions besoin d’une station pour laver nos propres matériels. Auparavant, nous réalisions ces opérations chez nos clients, producteurs agricoles et propriétaires viticoles. Nous avons décidé d’investir. Cette station collective va permettre des économies d’échelle importantes en évitant à chacun de s’équiper de façon individuelle », explique Daniel Decouzon, à la tête de l’entreprise qui réalise des travaux d’arrachages de vignes et de préparation des sols pour la replantation.

Démarrée à l’été 2013, la construction de la station s’est achevée en décembre. Cet équipement flambant neuf a nécessité un investissement de 260 000 euros HT, financé avec les soutiens du conseil régional d’Aquitaine (39 000 euros), de l’Agence de l’eau (55 000 euros) et du Fonds européen de développement régional (55 000 euros).

La station, classée ICPE 2795, est entièrement automatisée. Elle s’utilise en libre-service. L’accès au site, qui jouxte l’entreprise Decouzon, est sécurisé et se fait grâce à un badge. L’utilisateur doit d’abord régler une adhésion annuelle de 120 euros. Ensuite, pour chaque opération, il lui faudra payer 250 euros le prix du mètre cube consommé, un coût incluant le traitement des effluents.

Un Evapophyt pour traiter les effluents

Cette station devrait intéresser les viticulteurs dans un rayon de 5 kilomètres. Déjà, une vingtaine d’exploitants, dont trois quarts de viticulteurs, s’est manifestée.

L’adhérent peut venir remplir ou laver ses pulvérisateurs. Les effluents sont dirigés dans une cuve de stockage de 5 000 litres reliée à un Evapophyt, un appareil qui traite et élimine les effluents par évaporation forcée. L’air aspiré passe par des filtres à charbon et ressort propre.

« On peut aussi laver un tracteur. Dans ce cas, les effluents partent dans un grand décanteur. Les eaux passent au travers d’un dégrilleur qui enlève tous les hydrocarbures », indique Daniel Decouzon. De même, la station permet le lavage de machines à vendanger. Les feuilles et graines sont récupérées et compostées. Les eaux sont stockées pour être retraitées par épandage.

La station a été dimensionnée pour contenir 18 000 litres d’effluents, ce qui correspond à une centaine d’appareils.

Decouzon a confié la construction de sa station à Axe-environnement (maître d'ouvrage), fournisseur d'équipements de traitement des effluents viticoles.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux 
Les grands crus au secours des vignerons grêlés

Publié le 26 février 2014

Bordeaux 
Un millésime 2013 « inégal » selon l’Union des grands crus

Publié le 13 février 2014

Bordelais
Vingt personnes en garde à vue pour des vols de grands crus

Publié le 10 février 2014

Bergerac
Nouveau contrat pluriannuel

Publié le 04 février 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin