Actualités viticoles

Bordeaux Un nouveau salon des vins se profile à l’horizon 2014

Publié le jeudi 14 mars 2013 - 16h30

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Xavier Planty, le président de l’ODG des Sauternes Barsac, et Dominique Haverlan, le président de l’ODG des Graves, militent pour la création d’un salon des vins de Bordeaux et d’Aquitaine dans la capitale girondine.

Xavier Planty, le président de l’ODG des Sauternes Barsac.

Xavier Planty, le président de l’ODG des Sauternes Barsac.

« Nous n’avons pas de salon qui mette en avant l’incroyable diversité des vins de Bordeaux et d’Aquitaine. Certes, il y a Vinexpo, magnifique salon des vins du monde entier, mais il est urgent de permettre aux "petits" châteaux et aux propriétés souvent méconnues qui font de l’excellent travail d’être propulsés », répète Xavier Planty, le président de l’ODG des Sauternes Barsac. Avec son confrère Dominique Haverlan, le président de l’ODG des Graves, il tente de faire émerger le dossier d’un salon professionnel des vins de Bordeaux et d’Aquitaine dans la capitale girondine.

Le projet n’est pas nouveau. Pour certains, c’est un serpent de mer. Sauf qu’avec les difficultés de la filière viticole, il refait surface. Déjà, en mars 2012, la Fédération des grands vins de Bordeaux avait fait part à l’Agence aquitaine de promotion agroalimentaire (Aapra), que détient le conseil régional, de l’intérêt d’un tel salon.

« Cette mise en avant de la diversité des vins, des couleurs, des châteaux et des marques est nécessaire, à condition que ce ne soit pas l’occasion de relancer une guerre entre le négoce et la production », prévient Pierre Cambar, directeur de l’Aapra.

Pour l’heure, il s’agit de trouver l’organisateur de ce salon, qui pourrait voir le jour en 2014 et qui se tiendrait un an sur deux en alternance avec Vinexpo. Un rendez-vous a d’ailleurs été pris avec les responsables de ce salon. Seront-ils intéressés pour gérer ce nouvel événement ? Pas sûr. « Nous allons contacter tous les organisateurs de salons en France », indique Xavier Planty.

Seule certitude pour le moment : le futur salon des vins de Bordeaux et d’Aquitaine pourrait s’inspirer du Salon des vins de Loire ou de Vinisud, avec une offre fournie et des prestations loin du luxe. Au conseil régional d’Aquitaine, on se dit prêt à regarder le dossier d’un point de vue financier lorsqu’il sera ficelé.

Pour Xavier Planty, il y a urgence : « Le négoce n’a plus la capacité de proposer une large gamme car il y a une grande diversité de vins. Or, quand je suis aux États-Unis, j’observe que les acheteurs sont à la recherche de vins de Bordeaux. Une majorité des vins de Bordeaux n’a pas accès au marché car on ne leur offre la possibilité de se mettre en avant. » Un nouveau salon permettrait d’y remédier.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
10 000 ha engagés dans le management environnemental

Publié le 29 mars 2013

Bordeaux
Le négoce attaque la coopération

Publié le 20 mars 2013

Bordeaux
Univitis lance une gamme de vins de cépage

Publié le 11 mars 2013

Marché du vrac à Bordeaux
Janvier 2013 a été le plus actif de la décennie

Publié le 13 février 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin