Actualités viticoles

Bordeaux Nouvel entrepôt logistique au cœur du Médoc

Publié le vendredi 13 juin 2014 - 17h15

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’acteur de cinéma Christophe Lambert et son associé Michel Halimi lancent un entrepôt à Saint-Laurent-Médoc, qui va stocker, habiller et préparer pour l’expédition les bouteilles de producteurs.

L'entrepôt de Bordeaux Wine Logistic, à Saint-Laurent-Médoc (Gironde), ouvrira à la fin de la semaine prochaine.

L'entrepôt de Bordeaux Wine Logistic, à Saint-Laurent-Médoc (Gironde), ouvrira à la fin de la semaine prochaine.

Ce sera le premier entrepôt logistique dans le Médoc. L’ouverture de Bordeaux Wine Logistic, à Saint-Laurent-Médoc, est prévue pour la fin de la semaine prochaine. « Il n’y avait pas de plate-forme logistique d’importance dans le Médoc. Les viticulteurs se voyaient obligés d’expédier leurs stocks dans des entrepôts de Bordeaux », explique Quentin Maydieu, responsable commercial de Bordeaux Wine Logistic.

« Nous réceptionnons les bouteilles tirées-bouchées, nous les étiquetons, préparons les commandes et réalisons la palettisation. Notre métier s’arrête au chargement sur le camion pour l’expédition », indique Quentin Maydieu.

L’entrepôt très sécurisé a été construit en double peau (15 cm d’isolant). Un contrôle hygrométrique et atmosphérique permet de vérifier qu’il n’y a pas de prolifération de bactéries. De même, un système de régulation de température par air soufflé va être installé. Coté sécurité, l’entrepôt est équipé d’un système anti-incendie qui relaye les alertes aux pompiers. Un dispositif anti-intrusion protège les bouteilles contre les cambriolages.

Déjà trois propriétaires viticoles ont signé un contrat avec Bordeaux Wine Logistic. Ce qui représente 10 % de la surface des 5 000 m². Reste à remplir les mètres carrés restants. 20 % devraient être occupés d’ici deux mois. Quentin Maydieu a ses arguments : le nouvel entrepôt qui propose un stockage mutualisé et sécurisé devrait permettre de faire baisser les coûts de transport.

Pour stocker 600 bouteilles tirées-bouchées, il faut compter 20 centimes d’euros par jour (uniquement pour le stockage). Concernant l’habillage, l’entreprise est très réticente à donner des chiffres. « C’est très compliqué d’en parler étant donné que ces coûts sont divisés par 6 entre 120 et 6 000 bouteilles », souligne Quentin Maydieu.

La cible des clients se veut large : « Nous visons tous les viticulteurs confrontés à un problème d’espace pour stocker chez eux ou qui ne peuvent supporter le coût de travaux d’aménagement de stockage », indique-t-il.

Bordeaux Wine Logistic a été créée par l’acteur de cinéma Christophe Lambert et le chef d’entreprise Michel Halimi, deux amis de longue date. Ils ont déjà fondé Grand Cru Storage, spécialisée dans le stockage de grands crus à Blanquefort, en Gironde, société qu’ils ont revendue au logisticien Dartess.

Pour attaquer le terrain médocain, Christophe Lambert et Michel Halimi ont loué 5 000 m² d’entrepôt flambant neuf à Saint-Laurent-Médoc, érigé par un investisseur immobilier. Des surfaces de stockage qui pourront recevoir jusqu’à six millions de bouteilles de vin, conditionnées dans des box ou des palettes.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Investissement
Nouvelle salle de dégustation pour le Médoc

Publié le 30 mars 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin