Actualités viticoles

Bordeaux Les vins bon marché cartonnent à l’export

Publié le mercredi 21 septembre 2011 - 15h23

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le CIVB, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, a tenu sa conférence de presse de rentrée le 21 septembre. Au menu, de bonnes nouvelles.

« La croissance s’accélère. En 2010, nous avons récupéré la moitié des volumes perdus à l’export et la progression se poursuit, puisqu’entre fin juin 2010 et fin juin 2011, nos exportations progressent de 23 % en volume et 34 % en valeur », a indiqué Georges Haushalter, président du CIVB.

Et de constater que les vins de Bordeaux ont progressé plus sur ces six derniers mois que sur les douze mois de l’année 2010.

La Chine et Hong Kong enregistrent les hausses les plus fortes : 52 % en volume et 60 % en valeur. Ce bond en avant des volumes n’est pas l’apanage du haut de gamme. Les deux tiers des gains sont acquis sur des vins expédiés à moins de 4,50 euros la bouteille.

Il n’empêche, la situation reste difficile pour de nombreuses entreprises. D’ailleurs, le CIVB a mené des audits fin 2010, auprès de 70 exploitations.

Contrairement à ce que l’on pouvait imaginer, les entreprises en difficulté ne sont pas celles qui vendent uniquement du vrac. Une analyse approfondie et un plan d’action vont être proposés aux viticulteurs concernés.

Georges Haushalter a également fait un point d’étape sur le Plan Bordeaux demain. Au chapitre de la dynamisation de la marque, une campagne publicitaire va être lancée en fin d’année sur sept pays (Allemagne, Belgique, Chine, France, Japon, Royaume Uni et États-Unis).

Concernant la diversité de l’offre, le projet « Claret » prend corps. Il s’agit d’un bordeaux rouge facile à boire qui devrait voir son lancement commercial sur le millésime 2012.

La lutte contre la contrefaçon est un chantier d’importance. Des collaborations ont été nouées avec la Chine, premier marché export des Bordeaux.

Un accord de coopération a été noué : il porte à la fois sur la formation des cadres de l‘administration, sur les réseaux d’importation et sur des enquêtes de terrain auprès de la distribution. Les résultats sont transmis aux autorités chinoises.

Autre priorité du Plan Bordeaux demain : l’équilibre économique du marché des vins et notamment la réorganisation du marché du vrac.

Si Georges Haushalter juge la structure Mercure « insuffisamment utilisée », il souligne qu’il s’agit d’un outil permettant de fluidifier les transactions de vins de Bordeaux et qui est un véritable « filet de sécurité » tout en regrettant un « déficit d’information » au sujet de Mercure.

Interrogé sur les viticulteurs qui se sont récemment retrouvés au tribunal d’instance de Libourne (Gironde) pour avoir refusé de payer la CVO, Georges Haushalter s’est dit « triste » face à une situation où le dialogue paraît impossible. « Ce sont des casseurs. Que proposent-ils en dehors de casser ? Rien ! » a lancé le président du CIVB.

Invité de cette conférence de presse, Stephan Delaux, à la tête de l’office du tourisme de Bordeaux, est venu annoncer la manifestation « Bordeaux fête le vin » qui se tiendra à Québec (Canada) du 6 au 9 septembre 2012.

Rappelons que le marché canadien représente la 8e destination en volume (69 000 hectolitres) et la 9e en valeur (51 millions d’euros) pour Bordeaux.

C. G.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin