Actualités viticoles

Bordeaux  Le futur salon professionnel Vinipro mise sur sa modernité

Publié le jeudi 05 décembre 2013 - 16h15

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

,

La première édition de Bordeaux Vinipro se tiendra du 3 au 5 mars prochain, à Bordeaux (Gironde). Ce salon professionnel ambitionne de présenter une offre de vin diversifiée, accessible et moderne. Objectif ? Tordre le coup à l’image des vins de Bordeaux et du Sud-ouest jugés élitistes et chers.

Le premier salon professionnel Vinipro se tiendra à Bordeaux, en Gironde, du 3 au 5 mars 2014.

Le premier salon professionnel Vinipro se tiendra à Bordeaux, en Gironde, du 3 au 5 mars 2014.

À trois mois de son ouverture, le futur salon professionnel Vinipro compte 250 accords de principes d’entreprises (producteurs, négociants et unions de producteurs) pour venir exposer. Cette manifestation de « B to B » (pour « business to business »), voulue par la production et le négoce, se tiendra du 3 au 5 mars prochain, à Bordeaux.

Elle réunira acheteurs et fournisseurs de vins de Bordeaux et du Sud-Ouest. Elle devra rassembler 400 exposants pour atteindre un budget équilibré (budget global : 1, 1 million d’euros).

Par ces temps difficiles, CEB (Congrès expositions de Bordeaux), l’organisateur, a tiré les prix pour proposer un stand de 6 m² à 1 950 euros HT. Frédéric Espugne Darses, directeur du pôle production événements de CEB, met les bouchées doubles pour commercialiser la manifestation. « Notre ambition est de démontrer que les vins de Bordeaux sont modernes et accessibles, avec une offre large et diversifiée », indique-t-il.

Cette volonté de modernisation se retrouve dans l’organisation du salon. Dès le 10 janvier prochain, les exposants inscrits pourront alimenter le site bordeaux-vinipro.com. Chacun pourra présenter sa société et ses produits au travers d’une fiche personnalisée. Partant de là, les acheteurs potentiels pourront se renseigner sur l’offre des exposants.

TON PEU CONVENTIONNEL

De même, la campagne de promotion lancée en France au travers d’annonces dans une quinzaine de revues spécialisées mise sur un ton peu conventionnel. Le slogan : « Acheteur exigeant recherche producteur de talent pour relation à long terme. »

À l’international, le salon qui vise six pays cibles (Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, Belgique, Japon et Chine) privilégie le marketing direct.

Au global, Vinipro espère attirer 10 000 visiteurs. Pendant l’événement, un vent de modernité devrait là aussi souffler. Des dégustations baptisées « Speed Tasting » se dérouleront de façon peu formelle. Des forums et ateliers se tiendront en plein cœur du salon, dans des espaces ouverts. Pas question de se retrouver en salles fermées. Un village de start-up doit aussi voir le jour. Une vingtaine d’entreprises, notamment de vente de vins par internet, devrait être présente. Enfin, toute une batterie de bornes tactiles et autres supports seront à la disposition des visiteurs pour bien se repérer dans les 12 000 m² de ce salon.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Salon
Organisation d’un Vinexpo à Tokyo en 2014

Publié le 20 décembre 2013

Bordeaux
Le concours pour « l’autre rosé » est lancé

Publié le 18 décembre 2013

Bordeaux 
Mise en place d’une assurance récolte bon marché

Publié le 17 décembre 2013

Bordeaux
L’interprofession présente son contrat pluriannuel

Publié le 17 décembre 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin