Actualités viticoles

Bordeaux La ligne LGV Aquitaine n’est pas considérée d’utilité publique

Publié le jeudi 02 avril 2015 - 10h16

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La commission d’enquête publique a conclu à l’inutilité publique de la ligne LGV devant relier Bordeaux à Toulouse et Dax. Les questions viticoles ont largement pesé dans la balance. C’est ensuite au Conseil d’État, puis au gouvernement, de donner un avis définitif sur le projet.

La commission d’enquête d’utilité publique met un feu rouge sur les nouvelles lignes du TGV en Aquitaine. ©P.GLEIZES

La commission d’enquête d’utilité publique met un feu rouge sur les nouvelles lignes du TGV en Aquitaine. ©P.GLEIZES

Ouverte par la préfecture de Gironde du 14 octobre au 8 décembre 2014, l’enquête publique sur le projet de construction de lignes à grande vitesse reliant Bordeaux à Toulouse et Dax a reçu 396 questions. « Plus de la moitié concerne les AOC des vignobles traversés par le tracé », détaille la commission d’enquête.

Le rapport de la commission d’enquête publique a donc refusé le statut d’utilité publique au grand projet ferroviaire du Sud-Ouest. Il s’appuie notamment sur les « conséquences défavorables sur l’ensemble des AOC traversées. Les viticulteurs ne pourront reconstituer leur vignoble initial et la longue période d’incertitude pèse sur l’avenir des entreprises ».

Et, alors que le tracé se garde bien de traverser l’appellation de Sauternes-Barsac, 160 observations à son sujet ont été adressées à la commission d’enquête. Les craintes se focalisent sur une modification de la climatologie et des conditions de développement de la pourriture noble sur le bassin hydrographique du Ciron. La commission s’est étonné « qu’une étude scientifique visant à identifier les risques pesant sur la pérennité de l’appellation n’ait pas été déjà commanditée par les viticulteurs concernés, en stricte application d’une conduite éclairée de leur activité ». Malgré tout, SNCF Réseau, le maître d’ouvrage, vient de s’engager à conduire une étude d’impact associant les acteurs du vignoble.

Si Sauternes a récemment fait la une sur ce dossier, les critiques au projet sont portées plus largement par les AOC Brulhois, Buzet, Fronton, Graves (dont le syndicat propose un tracé alternatif) et Pessac-Léognan. Les craintes de modifications climatiques induites sont partagées par tous. Les manquements du dossier sont notamment soulignés par la Fédération des grands vins de Bordeaux (FGVB), qui regrette, pêle-mêle, que « le cahier des charges AOC n’ait pas été pris en compte (...), que les mesures de compensation proposées ne soient pas à la hauteur de la qualité des appellations (...) et que l’impact de l’annonce du projet sur la valeur foncière des vignobles n’ait pas été analysé. »

Après à cet avis défavorable, SNCF Réseau peut décider de proposer de nouvelles mesures d’évitement, de réduction et de compensation pour compléter son projet. Une fois que le Conseil d’État se sera prononcé, le gouvernement devra donner, avant juin 2016, un avis définitif sur cette déclaration d’utilité publique.

Le projet actuel de SNCF Réseau toucherait directement 72,3 hectares d’AOC viticoles (aux deux-tiers plantés), pour 57 domaines (18 à Buzet, 13 en Brulhois et Fronton, 11 en Graves et Pessac-Léognan).

Alexandre Abellan
VItisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Gironde 
Preignac se dote d’une station de traitements des effluents

Publié le 08 novembre 2013

Sauternes
Vol de raisins au château Suau

Publié le 18 octobre 2013

Sauternes et Barsac
La cartographie des sols démystifie la botrytisation

Publié le 04 mars 2013

Sauternes
Le maire de Preignac remonté contre ses viticulteurs

Publié le 23 janvier 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin