Actualités viticoles

Bordeaux La campagne publicitaire sur les rosés monte en puissance

Publié le mardi 09 juillet 2013 - 16h17

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux lance une campagne estivale pour renforcer la notoriété de ses rosés. Preuve que la couleur est porteuse commercialement…

Le CIVB lance la campagne publicitaire estivale de promotion des rosés de Bordeaux. © P. ROY

Le CIVB lance la campagne publicitaire estivale de promotion des rosés de Bordeaux. © P. ROY

« Bordeaux rosé, bordeaux… mais rosé. » C’est le spot que l’on entend sur les radios généralistes et musicales depuis le 8 juillet, et ce jusqu’au 20 août prochain. Six spots de huit secondes et quatre de 25 sur la typicité des bordeaux rosés : ces différents messages seront délivrés à 3 000 reprises pendant six semaines.

C’est quatre fois plus que ce qui avait été fait la saison dernière. Cette montée en puissance publicitaire est la preuve de l’intérêt pour une couleur porteuse commercialement : les vins rosés en France tirent le marché à la hausse.

Dans le Bordelais, la récolte (143 000 hl en 2005) est passée à 182 627 hl en 2012, soit l’équivalent de 24 millions de bouteilles. 14 millions de cols ont été vendus en 2012 en grandes et moyennes surfaces (GMS) en France, soit 3 % de plus par rapport à la campagne précédente.

Aujourd’hui, les rosés représentent 7 % des ventes totales de vins de Bordeaux en GMS et occupent la quatrième place en part de marché. La moitié des bouteilles vendues en GMS le sont à des prix qui oscillent entre 3 et 4,50 euros. À l’export, le bordeaux rosé représente 2 % des exportations de vins de Bordeaux. Top trois des destinations : l’Allemagne, la Belgique et le Royaume-Uni.

Le CIVB, Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux, n’a pas souhaité communiquer le budget de la nouvelle campagne publicitaire nationale.

Des résultats post-test 2012 « exceptionnels »
La première campagne publicitaire des bordeaux rosés à l’été 2012 a fait l’objet d’un débriefing par l’institut Ipsos. Les résultats en post-test ont été qualifiés d’« exceptionnels » par l’institut. À savoir : un impact au-dessus de standards (une campagne incontestablement attribuée aux bordeaux rosés, qui plat et qui active l’intention d’achat de ces vins au-delà des normes habituelles). Reste à concrétiser les ambitions, avec un doublement des volumes de bordeaux rosé d’ici trois à cinq ans.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Côtes du Rhône
Appel à la prudence sur la production de rosés

Publié le 23 avril 2013

Alsace
L’esprit zen

Publié le 03 août 2012

Communication
Les IGP rosés produites dans le Var se dotent d’un logo

Publié le 11 mai 2011

Œnologie
Un couple enzyme-levure spécifique aux rosés

Publié le 14 mars 2011

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin