Actualités viticoles

Bordeaux L’AOC Blaye personnalise sa communication

Publié le mercredi 19 mars 2014 - 15h30

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La nouvelle campagne de communication de l’AOC Blaye-Côtes de Bordeaux met joliment en avant l’humain derrière chaque vin. Ce visuel est composé de sept portraits de viticulteurs et viticultrices de l’appellation, souriants et apposés telles des étiquettes sur les bouteilles de vins.

L'AOC Blaye a demandé à sept producteurs de poser pour sa nouvelle campagne de communication.

L'AOC Blaye a demandé à sept producteurs de poser pour sa nouvelle campagne de communication.

Présentée à l’occasion du salon Bordeaux Vinipro, début mars, la nouvelle communication de l’AOC Blaye est à la fois audacieuse et esthétique. Elle met en avant les portraits de sept producteurs, photographiés par Alain Benoît, du studio Deepix. Ces sept figures de l’appellation s’affichent sous la forme d’autant de grandes étiquettes sur des bouteilles de vin.

« Derrière chaque grille de château, chaque bouteille, il y a un homme ou une femme qui fait le vin. Il était donc logique que les vignerons soient au cœur de cette campagne. Ce sont nos ambassadeurs, explique Mickaël Rouyer, le directeur de l’ODG. Avec ce visuel, nous avons voulu humaniser nos vins et inviter les consommateurs à nous découvrir. »

Outre la reprise en légende des prénoms des vignerons, la campagne publicitaire contient le slogan « Blaye ! Notre Bordeaux ».

Cette communication a nécessité un budget de 15 000 euros. « On peut très bien imaginer que l’an prochain, on reprenne le même visuel en changeant simplement les portraits de producteurs. Ce sera l’occasion d’impliquer le maximum de nos viticulteurs », précise Mickaël Rouyer.

Une campagne qui en rappelle une autre

Le visuel sera inséré dans des magazines de la presse professionnelle.

Cette campagne n’est pas sans rappeler celle lancée par le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux en 2004. À l’époque, l’interprofession montrait de séduisants professionnels du vin de Bordeaux, des hommes comme des femmes, plutôt jeunes et bien mis, producteurs ou négociants, le plus souvent un verre à la main. Pourvue de sept affiches, cette campagne avait pour slogan : « Les bordeaux, des personnalités à découvrir ».

La justice l’a considérée contraire à la loi Évin. Dans un arrêt rendu le 23 février 2012, la Cour de cassation a estimé que « les affiches comportaient des références visuelles étrangères au code de santé publique et visaient à promouvoir une image de convivialité associée au vin de nature à inciter le consommateur ».

Espérons que si cette campagne est attaquée, les juges verront les choses différemment.

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Loi Evin
La cour d’appel de Versailles résiste à la Cour de cassation

Publié le 09 avril 2014

Bordeaux 
Victoire du CIVB contre l’Anpaa

Publié le 07 avril 2014

Communication 
Faugères capitalise sur son engagement bio

Publié le 06 mars 2014

Loi Évin
L’Anpaa fait condamner Taittinger

Publié le 05 février 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin