Actualités viticoles

Bordeaux Effervescence habituelle à l'ouverture des primeurs

Publié le mardi 03 avril 2012 - 12h03

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

,

La Semaine des primeurs, qui réunit critiques, négociants et acheteurs venus déguster dans le Bordelais le millésime 2011, s’est ouverte le 2 avril. Dans un contexte où les millésimes précédents - les 2009 et 2010 qualifiés d’exceptionnels - ont fait grimper les prix des crus les plus prestigieux, la question de la future mise à prix du 2011 nourrit les discussions.

C’est pourquoi, parmi les 250 journalistes invités, l’avis de la poignée des critiques les plus influents sur ce millésime 2011 est attendu avec anxiété.

À partir de ces notes d’experts, les propriétaires détermineront, généralement fin mai, le prix auquel ils vendront leurs bouteilles à des négociants. Ces derniers les revendront dans la foulée, à un tarif préférentiel, à des acheteurs qui récupéreront leur bien de 12 à 18 mois plus tard lors de sa mise sur le marché à un tarif généralement supérieur.

Les châteaux vont recevoir quelque 5 000 professionnels, dont une grande partie de grands acheteurs internationaux.

Au château d’Yquem, unes des étiquettes stars du Bordelais, le vin blanc liquoreux de Sauternes reçoit sur invitation privée. « Le Sauternes sera l’appellation du millésime 2011 », très proche du grandissime 2001, dit-on.

Sur l’ensemble des appellations, une quarantaine de lieux de dégustation répartis à travers le Bordelais, rivalisent pour faire découvrir, outre les 250 grands crus pour lesquels ce rendez-vous a été créé en 1962, le savoir-faire de l’ensemble des vignerons bordelais.

L’organisateur historique, l’Union des grands crus de Bordeaux qui réunit 139 grands châteaux, a préparé pour les dégustateurs un parcours balisé.

Après les sauternes et barsac le lundi 2 avril, place sera faite aux médoc et margaux le mardi, puis viendront les dégustations des vins de Saint-Julien, Pauillac, Saint-Estèphe et du Haut-Médoc le mercredi, avant les graves et pessac-léognan le jeudi, pour finir avec les pomerols et saint-émilion le vendredi.

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
«Des écarts de débourrement très marqués»

Publié le 25 avril 2012

Résidus de phytos 
« 60 millions de consommateurs » trouve les vins contaminés

Publié le 25 avril 2012

AOC Corbières
Retour à l’équilibre

Publié le 24 avril 2012

AOC Pomerol
Le Conseil d’État annule le cahier des charges

Publié le 17 avril 2012

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin