Actualités viticoles

Bordeaux Des viticulteurs victimes de la grêle manifestent contre l'oubli

Publié le jeudi 13 mars 2014 - 10h21

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Une centaine de viticulteurs bordelais frappés par l’orage de grêle dévastateur d’août 2013 ont manifesté le 12 mars à Libourne (Gironde) pour protester contre ce qu’ils estiment être un manque de soutien des autorités.

« On a fait confiance aux institutions officielles et on s’aperçoit qu’il n’y a rien, sauf une multitude de mesures sans consistance », a déploré Dominique Techer, secrétaire de l’association SOS vignerons sinistrés, constituée après l’épisode de grêle du 2 août 2013. « L’ensemble des mesures apportées, c’est cinq millions d’euros, alors que les pertes sont estimées entre 150 et 200 millions d’euros », a-t-il fait valoir.

« La solidarité nationale ne peut pas combler l’ensemble des pertes qui peuvent être assurables », a-t-on indiqué en préfecture de Gironde, « mais, compte tenu du caractère exceptionnel, la solidarité nationale a été mobilisée ».

La préfecture a listé l’ensemble des mesures prises pour des vignerons sinistrés : dotations exceptionnelles, dégrèvement de taxes, recours au chômage partiel, achat de vendange, autorisation exceptionnelle d’achat de vin, reconnaissance de calamité agricole au titre de la perte de fonds, outils financiers permettant la mise en place de 25 millions d’euros de prêt… L’État, le conseil général et le conseil régional estiment avoir œuvré « au maximum des limites » pour les viticulteurs en difficulté.

Pour Dominique Techer, « tous ces dispositifs ne fonctionnent pas » et les viticulteurs attendent « des aides directes qui peuvent se chiffrer à 17 millions d’euros ». Selon lui, « avant la grêle, il y avait 2 000 viticulteurs dans le rouge et on est aujourd’hui à la veille d’une crise systémique ».

Rappelons que la grêle du 2 août 2013 a balayé l’est de la Gironde. Un couloir orageux d’environ 30 km de long sur 10 km de large a frappé à des degrés divers 15 000 à 20 000 ha de vignes, dont 7 000 atteints à 100 %.

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux 
La coopérative de Tutiac se donne les moyens de grossir

Publié le 11 avril 2014

Gironde
La cave coopérative de Flaujagues en quête d’un repreneur

Publié le 10 avril 2014

Sud-Ouest 
Delpeyrat, le bordeaux comme arme pour attaquer l’export

Publié le 09 avril 2014

Gironde 
Vignerons de Tutiac remporte un bel appel à projets

Publié le 07 avril 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin