Actualités viticoles

Bilan 2010-2011 Les VSIG avec mention de cépages se lèvent à l’ouest

Publié le lundi 24 octobre 2011 - 16h56

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Après deux campagnes d'existence, les vins sans indication géographique (VSIG) avec mention de cépage ont vu leurs volumes échangés en vrac exploser en Aquitaine, Val de Loire et Midi-Pyrénées

Bilan 2010-2011 : les VSIG avec mention de cépages se lèvent à l’ouest.

Bilan 2010-2011 : les VSIG avec mention de cépages se lèvent à l’ouest.

En rouges et rosés, le Languedoc-Roussillon reste le berceau naturel des vins sans indication géographique. En 2010-2011, ce vignoble a représenté près des trois quarts du total des volumes de VSIG (vins sans indication géographique) avec mention de cépage échangés en vrac en France et plus de la moitié des VSIG sans mention de cépage.

Toutefois, cette grande région viticole n’est plus la seule sur le créneau comme le montre le bilan régional du marché vrac des VSIG réalisé par FranceAgriMer pour le conseil spécialisé viticole réuni le 19 octobre.

À l’exception des vignobles du Centre, de l’Est et de Bourgogne qui restent fidèles à l’AOC, les VSIG sont désormais produits dans la plupart des régions viticoles.

Comme le montrent les cartes présentées lors du dernier conseil spécialisé de FranceAgriMer, les évolutions sont particulièrement impressionnantes dans le Val de Loire, en Aquitaine et en Midi-Pyrénées.

Lors de la dernière campagne, 23 859 hl de VSIG avec mention de cépages rouges se sont échangés en vrac en Aquitaine, soit deux fois plus qu’en 2009-2010. Le merlot représente 80 % des volumes, le cabernet-sauvignon les 20 % restants.

En blanc, le total des VSIG échangés en Aquitaine avec mention de cépage s’est élevé à 15 700 hl : 46 % d’ugni blanc, 34 % de chardonnay et 9 % de sauvignon.

En Val de Loire, ce marché des VSIG avec mention de cépage a totalisé 24 141 hl en rouges (dont 36 % de gamay et 27 % de cabernet franc) et 40 591 hl de blancs (dont 54 % de chardonnay et 35 % de sauvignon).

En Midi-Pyrénées, le marché des VSIG avec mention de cépage a représenté 13 940 hl de rouges (dont 63 % de merlot, 11 % de cabernet-sauvignon et 10 % de syrah) et 92 380 hl de blancs (37 % de colombard, 34 % de sauvignon et 27 % de chardonnay).

 

Vins de France rouges/rosés sans mention de cépage par région

Vins de France blancs sans mention de cépage par région

Vins de France sans IG rouges/rosés mentionnant un cépage par région

Vins de France sans IG blancs mentionnant un cépage par région

A. A.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Marché du vrac
Les chiffres qui fondent l’optimisme

Publié le 18 novembre 2011

Marché du vrac
La coopération viticole dresse son bilan des vendanges

Publié le 26 octobre 2011

Matériels viti-vinicoles
Reprise prudente des ventes

Publié le 19 octobre 2011

Bourgogne
Prudence face à la Chine

Publié le 12 octobre 2011

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin