Actualités viticoles

Beaujolais nouveau  La course contre la montre

Publié le mardi 17 septembre 2013 - 11h09

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le retard de récolte est synonyme de casse-tête en Beaujolais. La production doit s’organiser pour sortir dans les délais ses beaujolais nouveaux. Le problème est encore plus vif dans les zones tardives. Exemple avec la cave coopérative des Vignerons des Pierres dorées.

Christian Alix, président de la cave des Vignerons des Pierres dorées, dans le Beaujolais. © D. B.

Christian Alix, président de la cave des Vignerons des Pierres dorées, dans le Beaujolais. © D. B.

La cave des Vignerons des Pierres dorées – 580 ha et 31 000 hl – se trouve dans les zones tardives du Beaujolais. « Nous ne débuterons pas la récolte avant début octobre, déplore son président, Christian Alix. Compte tenu du temps qu’il faut pour vinifier, nous sortirons les premiers primeurs dans la semaine de 14 au 20 octobre. »

Or, la date de sortie des vins de la propriété vers le négoce est fixée au 14 octobre. Et fin octobre, les vins doivent partir vers le Japon et les États-Unis – deux gros marchés de primeurs – pour qu’ils puissent y être vendus à partir du 21 novembre, troisième jeudi du mois. Les délais seront donc très courts pour que la cave puisse mettre ses vins sur le marché.

PLUSIEURS MESURES

Pour rattraper le retard, « nous avons pris plusieurs mesures, indique Christian Alix. Tout d’abord, nous ne produirons pas de rosé primeur, qui demande des vinifications plus longues. Nous allons d’abord vinifier les zones les plus précoces pour le grand export et ensuite les plus tardives pour les marchés proches. Avec des vignes situées entre 320 et 550 m d’altitude, nous avons fréquemment un décalage de plus d’une semaine entre nos vignes les plus précoces et les plus tardives ».

Côté vinification, la cave sait où elle va. « Nous allons privilégier la thermovinification pour extraire plus de fruit et de couleur. Nous ne mettrons pas de SO2 pour éviter toute phase de latence, ce qui va demander un état sanitaire parfait – ce qui est pour l’instant le cas. La co-inoculation s’impose également pour que les malos interviennent en même temps que la fermentation alcoolique. Nous le faisons régulièrement ces dernières années, mais cela demande une surveillance constante des fermentations pour éviter les déviations. Cette technique permet de gagner une semaine. »

« UN PEU INQUIET »

Une fois la fermentation achevée, la cave expédie ses vins non filtrés au négoce. Enfin, « pour les cuvées prévues pour notre vente directe, nous avons loué un filtre tangentiel à la place de notre filtre Kieselguhr habituel : les vins n’auront pas le temps de se reposer, ce filtre permet de travailler en continu ».

Malgré toutes ces mesures, Christian Alix s’avoue un « peu inquiet. Les négociations avec les acheteurs vont se faire en même temps que les vendanges et les vinifications. La période va être rude pour les présidents de cave ».

Née en 2011, la cave des Vignerons des Pierres dorées est née de la fusion des caves du Bois-d’Oingt, de Saint-Vérand et de Saint-Laurent-d’Oingt.

D. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Bordeaux
La future petite récolte raffermit le marché du vrac

Publié le 04 septembre 2013

Beaujolais
13% de vins primeurs en moins cette année

Publié le 14 novembre 2012

Vins primeurs 
Un sorbet au beaujolais nouveau !

Publié le 17 septembre 2012

Beaujolais
L’heure des comptes après un nouvel épisode de grêle

Publié le 14 août 2012

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin