Actualités viticoles

Beaujolais nouveau  Baisse des échanges en vrac

Publié le jeudi 22 octobre 2015 - 17h49

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’essentiel du vrac de beaujolais destiné à être commercialisé en primeur a été vendu. Les opérateurs observent déjà une légère baisse des échanges. Les prix, eux, se sont maintenus au-dessus de 200 euros/hl.

Sébastien Coquard, ex-président de l’ODG des Beaujolais et Beaujolais-villages. © J. CASSAGNES

Sébastien Coquard, ex-président de l’ODG des Beaujolais et Beaujolais-villages. © J. CASSAGNES

Les transactions en vrac du beaujolais primeur 2015 ont démarré le 5 octobre pour une période d’achat qui s’étale, traditionnellement, sur quatre semaines, soit environ jusqu’au 4 novembre. Au cours des deux premières semaines d’activité, les volumes vendus se sont établis à 147 000 hectolitres (hl) de vins, dont 102 000 hl en beaujolais et 45 000 hl en beaujolais-villages nouveaux.

LÉGÈRE BAISSE DES VOLUMES

« On peut donc estimer entre 150 000 et 160 000 hectolitres le volume pour la totalité de la période, a annoncé vendredi 16 octobre, Sébastien Coquard, ex-président de l’ODG. L’an dernier, ce volume avait atteint 170 000 hectolitres. » « Les volumes sont en légère baisse par rapport à la même date l’an dernier », confirme Gilles Paris, président d’Inter Beaujolais.

Ramené aux 9 500 ha de l’aire de production, ce volume correspond à un rendement moyen de 16 hl/ha par exploitation. « Sur les 26 hl/ha* potentiellement produit, cela signifie que 10 hl/ha ne vont pas trouver preneur en beaujolais nouveau… », ajoute Gilles Paris. Il reste néanmoins à déduire de ce volume la vente directe, dont les chiffres seront connus en fin d’année. À titre indicatif, celle-ci avait représenté l’an dernier 31 800 hl.

UN COURS AU-DESSUS DE 200 EUROS

Côté valorisation, les cours se sont maintenus au-dessus de 200 €/hl. Le beaujolais s’est vendu en moyenne à 201 €/hl et le beaujolais-villages à 207,50 €/hl. Ce prix respecte donc le minimum demandé fin septembre par un collectif de viticulteurs. Mais il reste cependant nettement inférieur aux prix de la campagne 2014 (218 €/hl pour le beaujolais nouveau rouge et 227 €/hl pour le beaujolais-villages nouveau rouge, selon l’interprofession).

*Les producteurs ont la possibilité chaque année d’écouler 50 % maximum du rendement, fixé à 52 hl/ha, en beaujolais nouveau, soit 26 hl/ha.

Juliette Cassagnes
Vitisphere - La Vigne

Ces articles peuvent également vous intéresser

Beaujolais nouveau 
Faire la fête malgré tout

Publié le 20 novembre 2015

Communication 
Beaujolais nouveaux, au pluriel s’il vous plaît !

Publié le 27 octobre 2015

Languedoc-Roussillon 
Coop de France plaide pour des cours consolidés

Publié le 15 octobre 2015

Muscadet 
Gérer les volumes pour tenir les prix

Publié le 07 octobre 2015

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin