Actualités viticoles

Beaujolais  Il court, il court le vigneron

Publié le lundi 28 octobre 2013 - 17h09

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

François D’Haene, à la tête d’une exploitation de 3,5 ha à Saint-Julien-sous-Montmelas (Rhône), vient de remporter l’ultra-trail de la Réunion, une course de 164 km bouclée en 22 h 58. Tout juste de retour en métropole, ce vigneron hors du commun revient sur son entraînement en pleines vendanges.

François D’Haene, viticulteur à Saint-Julien, dans le Rhône, vient de remporter l’ultra-trail de la Réunion, et ce malgré des entraînements perturbés par des vendanges tardives. © WWW.DROZPHOTO.COM

François D’Haene, viticulteur à Saint-Julien, dans le Rhône, vient de remporter l’ultra-trail de la Réunion, et ce malgré des entraînements perturbés par des vendanges tardives. © WWW.DROZPHOTO.COM

L’ultra-trail, vous connaissez ? Des courses à pied longue distance qui ont la nature pour cadre et des dénivelés impressionnants, à l’image de l’ultra-trail du Mont-Blanc ou de la Diagonale des fous, à la Réunion. Imaginez pour cette dernière : 164 km à couvrir avec un dénivelé positif de 9 900 m !

François D’Haene a remporté le Mont-Blanc en 2012 et a inscrit son nom à la première place du palmarès de la Diagonale en 22 h 58 le 18 octobre dernier. Particularité : ce sportif exploite également 3,5 ha de beaujolais et de beaujolais-villages à Saint-Julien-sous-Montmelas (Rhône), depuis 2012 !

ENTRAÎNEMENTS COMPLIQUÉS

Tout juste rentré de la Réunion, ce vigneron hors du commun reconnaît que les récentes semaines ont été compliquées : « Les vendanges ont été tardives et mon entraînement a été perturbé. Ce n’était pas le meilleur moment pour s’organiser à dix jours d’un gros objectif sportif… Je me suis adapté en réduisant les séances de course. Les fermentations étaient lancées quand je me suis envolé pour la Réunion. Ma femme a poursuivi le travail… »

François D’Haene n’est vigneron que depuis 2012. « Je suis kinésithérapeute de formation, mais je voulais travailler au contact de la nature avant tout. Nous avons eu l’opportunité de reprendre en fermage des vignes qui appartiennent à la famille de ma femme. Je suis actuellement une formation de BPREA vitivinicole (brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole). Nous sommes également aidés par l’ancien vigneron du domaine. »

ATTEINDRE L’ÉQUILIBRE ÉCONOMIQUE

Une aide précieuse pour concilier entraînements et travail à la vigne. « J’organise mes courses en fonction des gros travaux dans la vigne. Ma façon de m’entraîner n’est pas du tout régulière. C’est ma façon de rester motivé. J’alterne donc des moments de coupure totale sur le plan de la course à pied qui correspondent à de gros travaux dans la vigne et des moments d’entraînements très intenses programmés à l’approche des compétitions. »

Seul regret : pour l’instant, le couple n’a pas atteint l’équilibre économique. « Même si le trail se médiatise de plus en plus, ce sport ne permet pas de vivre et les vignes non plus… Nous vivons grâce à nos économies et quelques remplacements que j’effectue comme kiné. Les revenus liés au sport complètent. »

D. B.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Beaujolais
Condamné pour avoir mis des films plastiques dans ses cuves

Publié le 08 novembre 2013

Beaujolais 
Lourde condamnation pour un vigneron

Publié le 17 octobre 2013

Bourgogne-Beaujolais
Les caves de Juliénas et Chaintré s’unissent

Publié le 29 août 2013

Sancerre
1 340 coureurs à l’assaut des coteaux

Publié le 07 juin 2013

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin