Actualités viticoles

Baromètre Agrodistribution Vent frais sur la confiance des viticulteurs

Publié le mercredi 22 octobre 2014 - 15h00

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Confiance en repli, trésorerie en difficulté, investissements en attente… Le baromètre de notre confrère Agrodistribution sur la viticulture décrit une filière engourdie. Mais la jeune génération semble prête à relever le défi.

Les plus jeunes vignerons sont les plus optimistes sur l'avenir de la viticulture. ©G.BARTOLI

Les plus jeunes vignerons sont les plus optimistes sur l'avenir de la viticulture. ©G.BARTOLI

La confiance des vignerons dans le futur de leur filière recule un peu, selon le baromètre 2014 réalisé par Agrodistribution et Adéquation. À la question « Avez-vous confiance en l’avenir de la viticulture française ? », ils ne sont plus que 73 % à répondre « oui », contre 79 % en 2013. Cet indice traduit les difficultés générales rencontrées dans la viticulture ces dernières années.

Réalisé sur un échantillon national de 406 exploitants possédant au moins un hectare de vignes, le sondage pointe les conséquences d’une succession d’années climatiques difficiles. 46 % des interrogés estiment que leur trésorerie s’est dégradée par rapport à l’année dernière (contre 42 % en 2013). Ce malaise touche légèrement plus le Sud-Ouest, où 49 % des viticulteurs considèrent que leur trésorerie s’est dégradée alors qu’ils ne sont que 7 % seulement à observer une amélioration. Il est vrai que cette région a connu une très petite récolte en 2012.

Un des éléments qui pèsent sur les épaules des vignerons est l’augmentation, ces trois dernières années, de la pression des maladies pour 47 % des interrogés et des ravageurs pour 34 %. Pour autant, 86 % des viticulteurs interrogés n’ont pas l’intention d’investir dans l’achat d’un nouveau pulvérisateur dans les deux ans qui viennent. Heureusement, chez les vignerons les plus jeunes (moins de 40 ans), il semblerait que cet investissement soit prévu pour 20 % d’entre eux.

Cette tendance des plus jeunes à vouloir investir va de pair avec un regard plus optimiste que leurs aînés : 85 % des viticulteurs de moins de 40 ans se déclarent absolument ou plutôt confiants en l’avenir (contre 73 % tous âges confondus). La preuve que la relève a de la ressource.

Émilie-Anne Jodier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Sondage
Les pistes des viticulteurs pour gagner en compétitivité

Publié le 03 octobre 2014

Sondage
79 % des viticulteurs ont confiance dans l’avenir de leur filière

Publié le 29 octobre 2013

Avenir de la filière
Les producteurs ont le moral

Publié le 05 novembre 2012

Suivez la Vigne sur Facebook et tenez-vous au courant des actualités viticoles
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin