Actualités viticoles

Aude Une explosion signée du CAV a endommagé les locaux de la Fédération du PS

Publié le mercredi 17 juillet 2013 - 17h33

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les locaux de la fédération du Parti socialiste de l’Aude, à Carcassonne, ont été endommagés dans la nuit du 16 au 17 juillet par un engin explosif. Cet acte est signé du CAV, le Comité d’action viticole.

Les locaux de la fédération du Parti socialiste de l’Aude, à Carcassonne, ont été endommagés dans la nuit du 16 au 17 juillet par un engin explosif. © MAXPPP/L’INDEPENDANT/M. CLEMENTZ

Les locaux de la fédération du Parti socialiste de l’Aude, à Carcassonne, ont été endommagés dans la nuit du 16 au 17 juillet par un engin explosif. © MAXPPP/L’INDEPENDANT/M. CLEMENTZ

Les locaux de la fédération du Parti socialiste de l’Aude, à Carcassonne, ont été endommagés dans la nuit du 16 au 17 juillet 2013 par un engin explosif, un acte qualifié d’« inacceptable, lâche et criminel » par le premier secrétaire du PS, Harlem Désir.

L’explosion a eu lieu vers minuit, selon la police. L’engin utilisé, dont la nature exacte n’est pas encore connue, a dégradé la porte d’entrée métallique, brisé les vitres de celle-ci et détruit le plafond du vestibule de la fédération.

Sur la devanture du local, on pouvait lire les inscriptions « CAV » (Comité d’action viticole) en bleu et rouge et « LE FOLL !!! », du nom du ministre de l’Agriculture.

INCOMPRÉHENSION

Ce dernier a fait part mercredi de son incompréhension après cet acte criminel apparemment signé par des viticulteurs mécontents. Il a défendu l’action du gouvernement dans ce secteur.

« Sur la question de la viticulture, la France a obtenu beaucoup de choses. Concernant les derniers éléments, la question des avances qui sont faites à l’échelle européenne, nous avons obtenu gain de cause », a-t-il déclaré devant la presse à la sortie du Conseil des ministres.

« Je ne comprends pas une telle attitude et une telle manifestation de violence, a-t-il ajouté. L’engagement qui a été celui du gouvernement, et le mien par rapport à la viticulture depuis le départ, est quelque chose qui a apporté des résultats et des solutions. »

« Après, il faut toujours chercher à comprendre, sans pour autant l’accepter, ce type d’attitude », a encore affirmé le ministre.

AFP

Ces articles peuvent également vous intéresser

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (1)

Rien ne justifie la violence

mardi 23 juillet 2013 - 17h32

Rien ne justifie la violence mais rien ne justifie non plus que les surfaces viticoles ne deviennent pas éligibles à la PAC En Gironde, pour 2013, dernière année de l’ancienne PAC, sur les 7 400 viticulteurs demandeurs, seuls 372 dossiers d’investissements dont beaucoup déposés par des négociants ont été retenus au premier semestre pour recevoir des financements pour 42 millions d’aides soit 113 000 euros par attributaire Par ailleurs, les restructurations du vignoble du plan triennal aquitain ne porteront que sur 4 600 hectares et 1700 dossiers, alors que ce sont 150000 hectares et 10 000 viticulteurs qui sont, en réalité concernés. Rendre les surfaces viticoles éligibles à la PAC permettrait une plus juste répartition des aides et permettrait à tous les viticulteurs d’en obtenir. Et qui plus est elles sont compatibles avec l’OMC. Alors que le maintien de la situation antérieure expose la France à des plaintes de ses concurrents mondiaux. En risquant de contrevenir aux lois du Commerce Mondial la France s’expose à la multiplication de plaintes « anti dumping » comme celle que vient de déposer le Ministère chinois du commerce extérieur contre les vins. Les viticulteurs ont deux mois pour convaincre le Ministre de ne pas céder au lobby du commerce Les données montrent qu’en terme de revenu, les viticulteurs se situent dans la moyenne nationale et ils font jeu égal avec les éleveurs en matière d’emploi. Alors pourquoi ne pas leur donner de PAC selon les mêmes modalités qu’aux autres agriculteurs

samsycourc
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin