Actualités viticoles

Aude La cave de Gruissan lève des fonds pour investir dans le foncier

Publié le mercredi 14 août 2013 - 16h19

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La cave coopérative de Gruissan (Aude) et sept de ses adhérents ont créé une société par actions simplifiées (SAS) pour acheter ou louer des vignes sans repreneur ni exploitant. La levée de fonds a déjà recueilli 50 000 euros, dont plus de la moitié provient du grand public.

Jean-Michel Aribaud, président de la cave de Gruissan, et Didier Codorniou, maire de Gruissan, lors de la signature officielle, le 13 juillet, des baux ruraux entre la mairie et la cave de Gruissan, porteuse du projet Alta Vinha. Ils sont entourés de viticulteurs et de représentants régionaux de la chambre d’agriculture et de Coop de France. © CAVE DE GRUISSAN

Jean-Michel Aribaud, président de la cave de Gruissan, et Didier Codorniou, maire de Gruissan, lors de la signature officielle, le 13 juillet, des baux ruraux entre la mairie et la cave de Gruissan, porteuse du projet Alta Vinha. Ils sont entourés de viticulteurs et de représentants régionaux de la chambre d’agriculture et de Coop de France. © CAVE DE GRUISSAN

La cave de Gruissan fait figure de précurseur. Elle a constitué une société par actions simplifiées (SAS) avec sept vignerons coopérateurs pour prendre du foncier en charge afin de s’assurer que celui-ci garde sa vocation viticole.

APPEL AUX INVESTISSEURS

Si les moyens sont novateurs, la problématique n’est pas nouvelle. Frédéric Vrinat, le directeur de la cave, dresse un constat bien connu : « La population d’exploitants est vieillissante et il n’y a pas toujours de repreneurs… Si on ne fait rien, les vignes risquent de disparaître et nos paysages de changer. »

Pour éviter que le vignoble de la cave ne se réduise comme peau de chagrin et s’assurer un « niveau d’apport économiquement rentable », la cave fait appel aux investisseurs. La SAS Alta Vinha, qu’elle a constitué avec 12 000 euros de capitaux (5 000 euros de la cave et 1 000 euros par viticulteur associé), procède à une levée de fonds, largement ouverte. Elle expose son projet sur le site internet domainealtavinha.fr et sur une page Facebook dédiée. Avis aux souscripteurs.

18 HA CONCERNÉS

L’objectif est, à terme, d’exploiter 18 ha via la SAS. « Il peut s’agir de parcelles sans repreneur, parfois à l’abandon… Nous avons calculé qu’il nous fallait 100 000 euros d’investissement. L’argent sera utilisé pour acquérir du foncier, prendre en fermage des parcelles sans exploitant mais aussi remettre en état certaines terres », poursuit Frédéric Vrinat.

La souscription a démarré officiellement le 13 juillet, lors de la signature de baux avec la mairie, propriétaire de terres qui n’avaient pas d’exploitants (notre photo). En à peine un mois, la SAS a recueilli 50 000 euros, dont plus de la moitié (60 %) vient du grand public. « Il s’agit de particuliers qui ont un lien fort avec Gruissan. Certains ne viennent ici qu’en vacances, mais ils ne veulent pas voir l’environnement qu’ils aiment se transformer », assure le responsable.

PREMIER MILLÉSIME CETTE ANNÉE

Le reste des financeurs se répartit entre 10 % de vignerons, « pas forcément de la cave » précise-t-on, 10 à 15 % d’entreprises dont les intérêts sont liés à la viticulture, « des pépiniéristes, des fabricants de matériel agricole, des vendeurs de produits phytos », et autant « d’horizons divers, notamment d’associations ».

Le succès remporté par l’opération est supérieur à celui attendu. « Nous comptions obtenir 20 000 euros d’ici la fin de l’été », sourit Frédéric Vrinat. C’est plutôt de bon augure pour la suite de la levée de fonds qui doit se terminer en juillet prochain. En attendant, le domaine Alta Vinha produira son premier millésime cette année.

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Saumur
Un pro du tourisme à la tête de la coop

Publié le 11 juillet 2013

Aude
Les viticulteurs opposés à une aire pour les gens du voyage

Publié le 13 mars 2013

Intempéries dans le Sud
Des vignes à nettoyer suite aux inondations

Publié le 07 mars 2013

Marketing
La fin du monde booste les ventes de vin à Bugarach

Publié le 20 décembre 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin