Actualités viticoles

Aquitaine Les bons chiffres de Producta vignobles

Publié le mardi 18 février 2014 - 14h53

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

La société de négoce à actionnariat coopératif Producta vignobles a enregistré une progression de 14 % de son chiffre d’affaires en 2013. Un beau résultat vu le contexte économique. Elle réalise 60 % de son activité en France en grande distribution et 40 % à l’export, où elle entend se déployer « tous azimuts », analyse de Gilles Berty, son directeur.

Gilles Berty, le directeur général de Producta vignobles, n’est pas mécontent : « Sur les cinq dernières années, notre chiffre d’affaires (CA) a progressé de 47 %. En 2013, nous avons réalisé 56 millions d’euros de CA, soit 14 % de hausse sur un an. 40 % de notre chiffre est fait à l’export et 60 % en France, uniquement en grande distribution », indique-t-il.

Producta vignobles, société de négoce à actionnariat coopératif, implantée à Lormont, en Gironde, écoule 23 millions de bouteilles par an (toutes AOC Bordeaux et Bergerac), dont 15 millions en France par le biais de la grande distribution.

Interrogée sur les clés de son bon développement commercial, Gilles Berty, évoque pêle-mêle des clients fidèles, le recours à la démarche Agri Confiance (plus de 50 % de la production), des châteaux en exclusivité depuis trente-cinq ans et des vins régulièrement médaillés. Sur le terrain, la société de négoce mise sur une stratégie de marque forte, ponctuée par de régulières opérations d’animation en magasin.

Mettre les bouchées doubles

Ainsi, la marque Mission Saint Vincent, en appellation Bordeaux, a bénéficié d’une vaste opération de communication de janvier 2013 à février 2014. La campagne de courriels menée pour faire connaître la marque a touché près de 1, 5 millions d’internautes avec à la clé un jeu concours permettant de gagner des voyages œnotouristiques dans la région de Bordeaux.

À l’international, l’entreprise met aussi les bouchées doubles : deux nouvelles marques, « Le parlement » et « Les Chartrons » en AOC Médoc, Haut-Médoc et Lussac Saint-Émilion, viennent d’être lancées pour attaquer les marchés « tous azimuts ».

Du côté de la Chine, les affaires avancent. La joint-venture baptisée « UBC », lancée en janvier dernier à Shanghai avec le chinois Xu Xin, commence à porter ses fruits. 200 000 cols ont été écoulés dans la région de Shanghai. Un directeur des ventes vient tout juste d’être embauché pour « travailler les États-Unis ». « On fait un petit chiffre sur ce marché. Ce n’est pas satisfaisant par rapport au potentiel », note Gilles Berty. Enfin Producta cible l’Inde, malgré le poids des taxes. L’entreprise y a envoyé son premier container (18 000 bouteilles) fin 2013.

Colette Goinère

Ces articles peuvent également vous intéresser

Aquitaine
Les vignerons bios satisfaits de leur protection phyto

Publié le 10 février 2014

Bergerac
Nouveau contrat pluriannuel

Publié le 04 février 2014

Aquitaine
Naissance d’une charte solidaire pour les vins bios

Publié le 23 septembre 2013

Bordeaux
Le négoce attaque la coopération

Publié le 20 mars 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin