Actualités viticoles

Anjou Une antenne, ça suffit…

Publié le vendredi 02 octobre 2015 - 19h13

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Les vignerons de Chaume, dans les Coteaux-du-Layon, s'opposent à la construction d'une antenne de télécommunication d'une centaine de mètres de haut car elle défigurerait leur paysage.

Pour les vignerons de Chaume, l'antenne TDF en place depuis 40 ans gâche assez le paysage pour qu'on évite d'en implanter une deuxième à quelques dizaines de mètres. ©P.TOUCHAIS

Pour les vignerons de Chaume, l'antenne TDF en place depuis 40 ans gâche assez le paysage pour qu'on évite d'en implanter une deuxième à quelques dizaines de mètres. ©P.TOUCHAIS

Pas contents les producteurs de la butte de Chaume, dans le Maine-et-Loire. Ils fulminent contre le projet de la société Itas Tim d'ériger une antenne de télécommunications d'une centaine de mètres de haut. Au début de l'été, ils ont appris que le pylône devrait être construit à l'entrée du territoire des deux précieuses appellations que sont Quarts de-Chaume Grand Cru, et Coteaux-du-Layon Premier cru Chaume.

Ironie du sort, la nouvelle antenne devrait être implantée à quelques… dizaines de mètres d'une antenne de même hauteur appartenant, celle-ci, à TDF, en place depuis au moins quarante ans.

Inquiets de l'effet néfaste qu'aurait la construction d'un pylône dans ce paysage de crus, les producteurs se sont tournés vers l'Inao au nom de la protection des terroirs, qui s'est prononcé contre ce projet. De son côté, la Fédération viticole de l'Anjou a saisi le ministère de l'Agriculture, en juillet. Ce dernier a de nouveau sollicité l'avis de l'Inao, qui a confirmé sa position. Le dossier est désormais instruit au ministère qui n'a toujours pas fait connaître sa décision.

Depuis l'ouverture à la concurrence de ce marché des antennes de télécommunications, Itas Tim multiplie les implantations, au point d'exploiter 400 sites en France, mais il ne dispose encore d'aucun pylône dans le Maine-et-Loire. Il profite d'une demande qui s'est accrue avec le développement des mobiles et de la TNT.

Patrick Touchais La Vigne - Vitisphere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Anjou
Sauver le soldat chenin

Publié le 31 août 2015

Anjou
Gros succès pour une cuvée vieillie en mer

Publié le 09 décembre 2013

Val de Loire 
L’enrichissement revu à la hausse en raison du mauvais temps

Publié le 04 octobre 2013

Curiosité
Une attaque de cigariers en Anjou-Saumur

Publié le 28 mai 2013

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin