Actualités viticoles

Alsace Service minimum sur les obligations liées aux sous-produits

Publié le mercredi 27 août 2014 - 16h33

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

L’Association des viticulteurs d’Alsace se félicite de l’autorisation donnée pour composter, épandre ou méthaniser les marcs. Mais elle critique des modalités d’application de la nouvelle réglementation qu’elle juge « inacceptables ». Elle appelle ses membres au service minimum.

Jérôme Bauer, le président de l’Ava : « La nouvelle réglementation sur le traitement des marcs est inéquitable. » © M. FAGGIANO

Jérôme Bauer, le président de l’Ava : « La nouvelle réglementation sur le traitement des marcs est inéquitable. » © M. FAGGIANO

« La nouvelle réglementation (arrêté du 20 août 2014) sur le traitement des marcs est inéquitable. Elle impose une pesée et une analyse de la teneur en alcool par un laboratoire Cofrac pour ceux qui veulent épandre ou composter leurs marcs. Or, il n’existe pas de laboratoire agréé pour l’analyse des marcs en Alsace. Ces exigences sont inapplicables pour le viticulteur qui veut composter ou épandre », a regretté Jérôme Bauer, président, à l’assemblée générale de l’Ava, le 26 août à Colmar.

Il a rappelé que l’Ava a mené, depuis cinq ans, le combat pour la reconnaissance de voies alternatives à la distillation. « Il revient maintenant aux professionnels bio et d’autres régions “ blanches ” (NDLR : sans filière de distillation) de prendre notre relais et d’attaquer l’arrêté en justice. »

Dans l’immédiat, l’Ava prône un « service minimum » face à la nouvelle réglementation. Elle demande aux viticulteurs désireux d’épandre ou de composter leurs marcs d’en estimer le poids et d’en stocker trois échantillons d’un kilo au congélateur en vue d’une éventuelle analyse.

RÉUNION DE TRAVAIL PROGRAMMÉE

« Nous espérons la compréhension de l’administration », a lancé Jérôme Bauer à l’adresse d’Éric Mallet, directeur de la DRAAF Alsace. « Cet arrêté ne sera pas facile à appliquer, a convenu ce dernier. Vendangez ! Prenez vos mesures en vous référant aux fiches techniques éditées par FranceAgriMer. Une réunion de travail sera programmée pour juger où ça peut coincer. »

Cette année, l’Ava s’attend à ce que 10 000 tonnes de marcs soient dirigées vers les filières alternatives à la distillation. Environ 3 000 tonnes de marcs seraient destinées au compostage ou à l’épandage directement par les viticulteurs. 7 000 tonnes, issues de collectes organisées par les syndicats viticoles locaux, dûment pesées et analysées, finiraient dans les méthaniseurs. Ces volumes-là seraient valorisés à 8 euros par tonne.

Deux nouvelles demandes concernant des projets de méthanisation à Guebwiller (Haut-Rhin) et à Barr (Bas-Rhin) seraient de nature à doubler cette valeur à terme, s’ils se concrétisent. Des essais ont également démarré pour tester l’ensilage de marcs comme ingrédients de la ration de bovins viande.

Une cotisation obligatoire pour risque de flavescence dorée

La suspicion d’un cas de flavescence dorée à Nordheim (Bas-Rhin) fait craindre à l’Ava que le vignoble alsacien n’échappera pas éternellement à la maladie. La profession a donc pris les devants en votant une cotisation obligatoire annuelle de 2 €/ha (NDLR : le vignoble s’étend sur 15 300 ha). Elle alimentera une caisse spécifique finançant les mesures de suivi de la maladie. Un réseau de surveillance existe depuis 2006.

 

C. R.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Alsace
La pourriture acide bouscule le calendrier des vendanges

Publié le 23 septembre 2014

Alsace
Wolfberger assemble pour rassembler

Publié le 03 avril 2014

Alsace 
La production veut des crus et des premiers crus

Publié le 21 mars 2014

Nouvelles plantations
Grand écart assumé entre l’Alsace et la Lorraine

Publié le 19 mars 2014

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin