Actualités viticoles

Alsace Le recul des ventes n'inquiète pas

Publié le mercredi 22 février 2012 - 16h53

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Les ventes de vins d’Alsace accusent un recul de 4,5 % en volumes en 2011. Pour l’interprofession des vins d’Alsace, ceci est dû essentiellement à une faible récolte. Cette baisse concerne principalement les vins d’entrée de gamme, les ventes de grands crus étant en progression et les crémants se maintenant.

La baisse des ventes de vins d’Alsace en 2011 a surtout concerné les vins d’entrée de gamme. © P.GLEIZES

La baisse des ventes de vins d’Alsace en 2011 a surtout concerné les vins d’entrée de gamme. © P.GLEIZES

En 2011, le vignoble alsacien a vendu 1 049 244 hl. Ce volume correspond à une baisse de 4,5 % par rapport à 2010. Il se divise en 789 084 hl qui ont été écoulés en France (-4,7 %) et 260 160 hl qui ont été exportés (-3,9 %).

Ce recul n’inquiète pas fondamentalement Jean-Louis Vézien, directeur du Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (Civa).

« Il est lié à une offre insuffisante qui résulte de la faible récolte 2010, soit à peine 910 000 hl. Une pénurie a été constatée sur les vins de début de gamme. Les opérateurs ont cherché à maintenir leurs marchés en puisant quasiment 100 000 hl dans leurs stocks. Les tensions sur l’approvisionnement ont fait grimper les cours du vrac. Le gewurztraminer, par exemple, a atteint 4 €/litre. Les Alsace ont donc été moins concernés par les marchés premiers prix. »

Le tableau n’est cependant pas complètement noir. Les grands crus continuent de creuser leur trou (+ 4,8 %), même s’ils ne pèsent que 33 200 hl en 2011.

La valeur des vins vendus est en hausse de 4 % à l’export. Elle est estimée par le Civa en hausse autour de 1 % en métropole. La récolte de 1 160 000 hl en 2011 s’inscrit dans une bonne moyenne et permet de revoir les disponibilités à la hausse de 3,2 % à 2 656 442 hl.

Pour le crémant, la coupe est à moitié pleine. Il maintient ses ventes à 242 950 hl, mais il faut se rappeler qu’il était abonné depuis des années à une croissance constante et soutenue.

Enfin, sur janvier 2012, les ventes des vingt premières entreprises ont augmenté de 10 %. « C’est encourageant pour l’année, même s’il faut rester prudent dans l’interprétation de ces chiffres », estime Jean-Louis Vézien.

C. R.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Cognac
Un conservatoire cherche des cépages anciens

Publié le 09 mars 2012

Visite en Alsace
Bruno Le Maire consensuel et prudent

Publié le 10 février 2012

Bilan 2011
Le cognac franchit les 2 milliards d’euros de CA

Publié le 16 janvier 2012

Champagne
Les ventes en hausse de 3,5% à fin septembre 2011

Publié le 06 janvier 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin