Actualités viticoles

Alsace L’Ava fière d’avoir gagné le pari de la valorisation des marcs

Publié le mardi 28 janvier 2014 - 16h21

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Un Haut-Rhinois souhaite incorporer 5 000 tonnes de marcs dans sa future unité de méthanisation. L’Association des viticulteurs d’Alsace y voit la preuve que la distillation n’est pas la seule voie de recyclage des sous-produits viticoles.

En 2013, l’Alsace a eu le droit de méthaniser ou de composter 6 000 t de marcs. © C. WATIER

En 2013, l’Alsace a eu le droit de méthaniser ou de composter 6 000 t de marcs. © C. WATIER

« Depuis 2008, nous nous sommes battus seuls contre tous. Mais aujourd’hui, nous gagnons notre pari », juge Jérôme Bauer, le président de l’Association des viticulteurs d’Alsace (Ava). Un pari qui a consisté à miser sur d’autres voies d’élimination des coproduits de la vinification que la distillation, en l’occurrence la méthanisation.

Et de citer l’exemple de ce Haut-Rhinois qui, projetant de réaliser un méthaniseur, fait l’inventaire des matières premières disponibles et se dit prêt à collecter 5 000 tonnes de marcs.

Avec plusieurs autres sites, dont un en Meurthe-et-Moselle et un en Allemagne, l’Ava se dit persuadée que les 25 000 à 30 000 tonnes de marcs produits chaque année sur les 15 500 ha du vignoble alsacien pourraient être valorisés en énergie.

« Nous attendons maintenant la liberté de négocier le prix de ces coproduits », lance Jérôme Bauer. Les méthaniseurs sont en effet prêts à prendre en charge le transport et à payer cette matière première. L’Ava estime la valeur d’une tonne de marcs entre 10 et 20 euros.

Le gouvernement est favorable à la valorisation des coproduits en énergie. Pour la récolte 2013, l’Alsace a eu le droit de méthaniser ou de composter 6 000 tonnes de marcs.

Christophe Reibel

Ces articles peuvent également vous intéresser

Alsace 
Les Vignerons indépendants veulent une salle de marché du vrac

Publié le 20 février 2014

Alsace
Haro sur les prix trop bas en rayon

Publié le 28 janvier 2014

Alsace
Des pieds de vigne saccagés pour rouler plus vite

Publié le 09 janvier 2014

Marcs et lies 
La profession ne soutient pas le ministre

Publié le 19 décembre 2013

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin