Actualités viticoles

Alsace Du compost bon marché

Publié le mardi 03 mai 2011 - 16h44

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Mots-clés :

,

Des groupes de compostage fonctionnent depuis 1998 au sein de l’association Vignes vivantes. Ils produisent du compost jusqu’à six fois moins cher que son équivalent du commerce.

En 2010, 383 tonnes de compost ont été produits par trois groupes pour un coût de 39,16 €/t le moins cher et de 62,13 €/t pour le plus cher. À 19 €/t hors transport, le fumier constitue le plus fort poste de dépense.

La différence de prix de revient entre 39 et 62 €/t s’explique par le mode de fonctionnement des groupes. Certains fournissent gratuitement la main-d’œuvre et le matériel. D’autres font appel à des prestataires pour former et retourner les tas, voire parfois pour épandre. Ils intègrent donc le coût de ces prestations dans leurs calculs.

Le prix le plus élevé reste toutefois largement compétitif par rapport à un produit du commerce qui se trouve sur le marché aux alentours de 270 € HT/t.

Chaque groupe de compostage réuni six à quinze domaines, bios comme conventionnels, qui se retrouvent ainsi régulièrement pour fabriquer leur propre compost à base d’un mélange de fumiers achetés (bovin, ovin, équin), de paille, d’un maximum de 20 % de sarments de vigne et de 10 % de marcs de deuxième année. Souvent, ils ajoutent des préparats biodynamiques (corne, bouse, etc.) à leur compost.

« À trois chauffeurs et deux aides, il nous faut une demi-journée pour traiter 200 tones de matières premières », témoigne Vincent Fleith, responsable d’un de ces groupes.

Pour une tonne de matière fraîche utilisée, les viticulteurs récupèrent 500 kg de compost prêt à l’emploi.

C. R.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Alsace 
Une charte pour les vins bios

Publié le 20 avril 2011

Alsace
Les professionnelles du vin se regroupent

Publié le 14 avril 2011

Alsace
« Payez-nous notre récolte 2008 »

Publié le 04 avril 2011

Déclaration de récolte dématérialisée
L’Alsace met au point une application libre et pratique

Publié le 10 février 2011

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin