Actualités viticoles

Acidification des vins Une dégustation convaincante

Publié le jeudi 28 mars 2013 - 14h59

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Une bonne trentaine de vignerons, œnologues et directeurs de cave ont dégusté différents échantillons de vins acidifiés par électrodialyse à la cave du Pouget (Hérault). La technique est convaincante mais son coût reste un frein.

 

Acidification des vins : une dégustation convaincante dans l'Hérault. © M. TREVOUX

Acidification des vins : une dégustation convaincante dans l'Hérault. © M. TREVOUX

Mardi 26 mars, une réunion sur l’ajustement des pH par électrodialyse était organisée à la cave du Pouget, dans l’Hérault. Une trentaine de professionnels se sont déplacés pour se renseigner sur cette technique, autorisée depuis 2011 en Europe. Ils ont pu déguster une douzaine de vins de différentes régions (Languedoc, vallée du Rhône et Bordeaux) avant et après le traitement acidifiant.

« L’ajustement des pH par électrodialyse est une méthode soustractive qui ne porte que sur le potassium. Il n’y a pas d’autre impact organoleptique que l’acidité », affirme Fabien Réquillard, ingénieur commercial chez Œnodia, le fabricant d’appareils d’acidification par voie membranaire.

La dégustation des échantillons confirme bien l’intérêt du traitement par électrodialyse. Seule l’acidité du vin est modifiée. Les vins ont le même profil aromatique, mais avec plus de fraîcheur.

La dégustation met également en lumière un autre atout de la technique sur les rosés : en baissant le pH de 0,10 à 0,15 point, les rosés couleur pelure d’oignon gagnent en bleuté et retrouvent une couleur de vin jeune.

« L’électrodialyse est une technique intéressante, témoigne Pierre-Yves Rouillé, directeur des caves Richemer, à Marseillan (Hérault), qui l’a testé en 2011. Elle autorise un ajustement très précis du pH, ce qui est plus difficile quand on ajoute de l’acide tartrique. Dès que j’aurai le budget, je m’équiperai. »

Gemstab, qui réalise le traitement en prestation de service, signale une nette hausse de la demande. Éric Lecoeuvre, le directeur, précise avoir démarré à Bordeaux (Gironde) et s’étendre maintenant au Languedoc.

Le coût de la technique reste cependant un frein important. En prestation de service, le traitement revient à 7 €/hl pour les petits volumes (100 à 150 hl). Il tombe à 4 euros voire moins pour des volumes plus importants.

Pour les caves qui souhaitent s’équiper, une installation capable de traiter 15 hl/h coûte 140 000 euros, auxquels il faut ajouter un coût de maintenance de 0,70 €/hl (renouvellement des membranes, hotline et service après-vente). Même si le prix de l’acide tartrique a fortement augmenté (6 €/kg), l’acidification membranaire reste une technique plus onéreuse.

Dans le Midi, la hausse des pH devient préoccupante. « En quelques années, le pH de nos vins a beaucoup augmenté, explique Patrick Labri, directeur de la cave du Pouget. Avec des techniques comme la macération pelliculaire à chaud, la hausse est d’environ 0,3 point. À cela s’ajoute le réchauffement climatique qui agit dans le même sens. En récoltant des raisins plus mûrs, on gagne encore 0,10 point de pH. » Or, lorsque les pH s’élèvent, l’efficacité du SO2 baisse, ce qui peut compromettre la stabilité microbiologique des vins.

Cette journée de dégustation a été organisée par l'ICV, Oenodia et Gemstab.

Michèle Trévoux

Ces articles peuvent également vous intéresser

Œnotourisme 
Les pratiques de huit grandes villes dans le monde

Publié le 26 novembre 2012

Ardèche
Une vigneronne attaque un fabricant de cuves en béton

Publié le 17 août 2012

Hérault
Une parcelle de vigne sert de piste d’atterrissage

Publié le 16 août 2012

Déclaration d’enrichissement
Les douanes ouvrent la téléprocédure « Œno »

Publié le 03 août 2012

Farming Simulator
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin