Actualités viticoles

Accord avec la Chine  Les exportateurs de vin français soulagés

Publié le vendredi 21 mars 2014 - 16h39

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France se félicite de l’annonce de l’accord passé entre le Comité européen des entreprises vin et la China Alcoholic Drinks Association. Pour les opérateurs européens, ce règlement amiable aboutit à la fin des enquêtes antidumping et antisubvention lancées par la Chine au mois de juillet 2013.

L’enquête antidumping lancée par la Chine contre les exportateurs de vins européens devait se pencher sur les subventions au secteur viticole dans l’Union européenne et leur impact sur la production de vin en Chine. © PHOTONONSTOP

L’enquête antidumping lancée par la Chine contre les exportateurs de vins européens devait se pencher sur les subventions au secteur viticole dans l’Union européenne et leur impact sur la production de vin en Chine. © PHOTONONSTOP

« L’annonce des autorités chinoises est un immense soulagement. Cela fait près d’un an que nous sommes entièrement mobilisés, en lien avec les pouvoirs publics, pour aboutir à ce résultat », a déclaré Louis Fabrice Latour, le président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS).

Par cet accord, signé le 18 mars, la China Alcoholic Drinks Association (Cada) s’engage à retirer sa plainte à l’encontre des vins en provenance de l’Union européenne, signifiant la fin des enquêtes menées par les autorités chinoises.

En contrepartie, l’accord définit, pour les deux prochaines années, le cadre d’une coopération technique entre les deux parties. « L’industrie européenne fournira aux entreprises chinoises, au travers de séminaires, de formations et de visites d’études, une assistance technique concernant le matériel végétal, les équipements viticoles ou encore le système des indications géographiques », explique un communiqué de la FEVS. « Des objectifs de formation sont définis mais les modalités techniques de leur organisation restent à préciser », a expliqué Pierre Genest, de la FEVS.

De son côté, l’industrie chinoise s’est engagée à appuyer l’organisation de dégustations de vins européens en Chine, la promotion des vins et de la culture vitivinicole ainsi que la formation des consommateurs chinois.

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Enquête antidumping
La Chine annonce un accord avec les européens

Publié le 21 mars 2014

Bordeaux 
Baisse des ventes en 2013 à l’export et en grandes surfaces

Publié le 14 mars 2014

Export 
Record battu pour la vallée du Rhône

Publié le 11 mars 2014

Exportations
La Chine réajuste son grand marché

Publié le 13 février 2014

Base levures oenologique pour vinification
Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Actualités viticulture
Toutes les Actualités viticoles

Météo locale

Vidéos

Kress : deux étoiles filantes

©M.CAILLON
Galerie Verte et Vin